Ecoutez Radio Sputnik
    Score de Le Pen à la présidentielle: «il s’agit bien d’une progression»

    Score de Le Pen à la présidentielle: «il s’agit bien d’une progression»

    © Sputnik. Kristina Afanasyeva
    France
    URL courte
    1812042211

    Un jour après l’élection, les scores de deux candidats du second tour font toujours couler beaucoup d’encre. Dans une interview à Sputnik, le politologue Jean-Yves Camus parle du résultat de la Présidente du Front national et estime qu’il est le signe d’une progression.

    Bien que perdante au second tour de l'élection présidentielle, Marine Le Pen enregistre un score historique : 33,9 % des suffrages exprimés, soit plus de 10 millions de voix. Toutefois, ce sont des chiffres inférieurs à ceux présentés dans les sondages : elle gagne moins de trois millions de voix entre les deux tours, et recueille environ deux fois moins de suffrages qu'Emmanuel Macron.

    Jean-Yves Camus, politologue et spécialiste de l'extrême-droite, réfléchit à ce que cela atteste d'une poussée ou plutôt d'une stagnation pour le parti.

    « Il s'agit bien d'une progression, mais qui est moindre que ce qu'espérait Marine Le Pen et que ce qu'annonçaient les sondages : à l'issue du premier tour, la "marque fatidique" était de 40 %. On considérait qu'en deçà de 35 %, ce serait un mauvais score pour elle, donc c'est le cas. Par contre, si on regarde en nombre de voix, il y a un potentiel énorme. »

    Cette fois, Marine Le Pen a recueilli plus de 10 millions de voix, ce qui est deux fois plus que Jean-Marie Le Pen en 2002. Concernant les élections législatives, cela reste un vivier très important, même si le mode de scrutin n'avantage pas le Front national, poursuit l'interlocuteur de Sputnik.

    « Le FN a un capital de voix qu'il peut faire fructifier si la situation politique et économique ne s'améliore pas. »

    En cela, le politologue ne croit pas que les Français aient totalement voté pour la continuité :

    « Il y a quand même cet événement énorme de l'élimination au premier tour des représentants des deux partis qui ont alterné au pouvoir depuis 1981. Quant à Emmanuel Macron, ce n'est pas tout à fait la continuité : il est élu sans avoir derrière lui un parti politique, il a un parcours politique extrêmement court. Donc, il y a une part de volonté de changement dans le choix des Français. »

    Pour M. Camus, il y a derrière le fait que la Présidente du Front national n'ait pas percé autant qu'elle le pensait une part de maladresse de son côté dans ce débat d'entre-deux tours. « Je pense qu'elle a payé cher sa prestation. Et puis il y a tous ceux qui ont voté contre elle. »

    Revenant sur la personnalité du fondateur d'En Marche !, l'expert estime que ce dernier est bien conscient que le répit sera court et que si jamais le début de son quinquennat n'est pas marqué par des effets positifs sur la croissance et le chômage, alors une partie importante de la population pourra se dire « on a encore laissé une chance au système, mais maintenant c'est fini ».

    « Emmanuel Macron n'aura pas un état de grâce infini, il va falloir que dès le début de son mandat, il donne une sorte d'électrochoc à l'économie française pour que les choses s'améliorent de manière visible. […] Si ça ne se produit pas, le capital du Front national mais aussi de Jean-Luc Mélenchon restera entier », résume M. Camus.

    Emmanuel Macron a été élu Président de la République dimanche 7 mai avec 66,1 % des voix selon les résultats définitifs fournis par le ministère de l'Intérieur. 33,9 % des Français ont voté Marine Le Pen. La Présidente du Front national a dépassé son résultat du premier tour de l'élection présidentielle française et obtenu plus de 10 millions de voix au second tour, selon les chiffres du ministère. Ainsi, Marine Le Pen a établi un nouveau record pour le Front national.

    Le second tour a été marqué par une forte abstention (25,38 %), un niveau sans précédent depuis 1969. Les blancs et nuls approchent 9 % des inscrits (plus de quatre millions), ce qui constitue également un record pour une présidentielle.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

    Lire aussi:

    Second tour: Marion Maréchal-Le Pen reconnaît «une part de déception»
    Marine Le Pen établit un nouveau record du FN en nombre de voix obtenues
    Marine Le Pen: le FN est la première force d’opposition
    Marine Le Pen: le FN doit se transformer et devenir une nouvelle force politique
    Clairvoyance? L’élection à peine finie, TF1 diffuse un film sur la victoire de Macron
    Retrouvailles: Hollande promet d’être toujours aux côtés de Macron
    Tags:
    suffrages, vote, élection présidentielle, Front national (FN), Marine Le Pen, France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik