France
URL courte
Présidentielle 2017 en France (205)
23255
S'abonner

Élu Président de la République à l'issue du second tour du scrutin tenu le 7 mai, Emmanuel Macron est une «figure synthétique», engendrée par la crainte de l'Union européenne de voir advenir un second Brexit, considèrent certains politologues russes.

Alexeï Martnyov, directeur de l'Institut international des États neufs, a suivi de près le premier tour de la présidentielle française et il considère que le scrutin a été « orchestré par l'eurobureaucratie ».

« La présidentielle en France est ultratechnologique, très orchestrée », a-t-il indiqué mercredi lors d'une table ronde organisée au siège de l'agence Rossiya Segodnya, précisant qu'Emmanuel Macron, qui a remporté le second tour du scrutin était un « populiste synthétique ». En effet, selon M. Martynov, le fondateur d'En Marche ! n'est « ni à droite, ni à gauche, ni nulle part ».

Macron
© REUTERS / Gonzalo Fuentes
« Je pense qu'il s'agit d'une sorte de nouvelle technologie, qui fait suite au Brexit qu'a connu l'Europe. Il est probable que le commanditaire en chef d'une telle technologie soit l'eurobureaucratie — Bruxelles, qui a fort paniqué après le Brexit », estime le politologue. Il estime en outre que les Français ont été trompés à l'aide de « technologies politiques et de manipulation ».

« La mise en circulation en milieu de matinée des résultats de sondages sortis des urnes mythiques que personne n'a effectués. Chez nous, ceci n'a pas eu lieu depuis une bonne quinzaine d'années, à ce dont je m'en souvienne », a-t-il encore ajouté.

Nikolaï Platochkine, chef de la chaire de Relations internationales et de Diplomatie de l'Université humanitaire d'État de Moscou, juge pour sa part que Macron est un candidat « du vide, charmant, et glamoureux ».

« Les Français souhaitent manifestement un ordre du jour à gauche. S'il poursuit ses soi-disant reformes, il ne se maintiendra pas pour longtemps », a-t-il dit.

Emmanuel Macron a été élu Président de la République dimanche 7 mai avec 66,06 % des voix. 33,94 % des Français ont voté pour Marine Le Pen. Le second tour a été notamment marqué par une forte abstention (25,38 %), du jamais vu depuis 1969. Les blancs et nuls approchent les 9 % des inscrits (plus de quatre millions), ce qui constitue également un record pour une présidentielle.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

Dossier:
Présidentielle 2017 en France (205)

Lire aussi:

Trump et Macron se rencontreront au sommet de l'Otan à Bruxelles
Les félicitations continuent d'affluer suite à la victoire de Macron
Macron a une astuce pour obtenir la majorité parlementaire
Tags:
Présidentielle française 2017, Union européenne (UE), Emmanuel Macron, Europe, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook