Ecoutez Radio Sputnik
    Emmanuel Macron

    Dix jours après l'élection, la presse pointe déjà des promesses non tenues de Macron

    © AP Photo/ Christophe Ena
    France
    URL courte
    531458

    «Macron, un premier gouvernement et déjà des promesses non tenues», titre ce mercredi Le Figaro. Le Président se voit reprocher de ne pas avoir tenu deux de ses promesses relatives à la composition du cabinet des ministres.

    À peine entré en fonction, Emmanuel Macron se voit déjà accusé par la presse de ne pas avoir tenu certaines de ses promesses faites pendant la campagne électorale. Ainsi, la presse pointe que lors de la composition du premier gouvernement de son quinquennat, il a violé au moins deux de ses promesses.

    « Contrairement aux "quinze membres maximum" qu'il avait annoncés, le Président a nommé un gouvernement composé de 18 ministres [et quatre secrétaires d'État, ndlr]. Il a également renoncé au "ministère plein et entier des Droits des femmes" », écrit ce mercredi Le Figaro, précisant que M. Macron s'était « contenté » d'un secrétariat d'État à l'Égalité entre les femmes et les hommes.

    Toutefois, comme l'avait bien promis le Président, son gouvernement est « composé pour moitié de femmes » et « des personnes de la société civile et des hommes politiques de gauche, du centre et de la droite ».

    France
    © REUTERS/ Christophe Petit Tesson/Pool
    Rappelons que, nommé Premier ministre lundi, Édouard Philippe a formé ce mercredi son gouvernement qui comprend 18 ministres et quatre secrétaires d'État.

    Initialement, la composition du nouveau gouvernement devait être dévoilée le 16 mai, mais elle avait été repoussée de 24 heures. Le Président et son Premier ministre ont expliqué vouloir disposer d'un « temps de vérification » des situations fiscales des candidats aux postes et d'éventuels conflits d'intérêt.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

    Lire aussi:

    Jean-Luc Mélenchon: le cabinet de Philippe, un «gouvernement de droite»
    Le Drian, chef de la diplomatie: vers un retour de la realpolitik au Quai d’Orsay?
    François Bayrou nouveau ministre de la Justice
    Tags:
    promesses électorales, ministre, presse, gouvernement français, Édouard Philippe, Emmanuel Macron, France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik