France
URL courte
93554
S'abonner

Alors que Florian Philippot menace de quitter le parti si le FN abandonne l’idée d’une sortie de l'euro, Marine Le Pen reste persuadée qu’il ne s’agit pas d’un chantage et que son vice-président ira au bout de ses convictions.

Florian Philippot a confirmé, vendredi 19 mai sur BFM-TV, qu'il quittera « bien sûr » le Front national si son parti recule sur la sortie de l'euro. Alors que cette déclaration a été qualifiée par le numéro trois du parti, Nicolas Bay, de « chantage », Marine Le Pen n'a pas exclu que le vice-président du Front national aille « au bout de ses convictions ».

« Il exprime une conviction qui est une conviction forte et après tout, il ira au bout de ses convictions! » a-t-elle commenté sur France Info à propos des déclarations de M. Philippot.

Et d'ajouter: « Si, demain, les adhérents du FN décidaient qu'on doit abandonner cette partie-là, il ne se sentirait plus en accord avec ses convictions, je trouve que c'est tout à son honneur ».

Affirmant avoir « bien conscience que le sujet de l'euro a inquiété considérablement les Français, de manière presque irrationnelle », la présidente du FN a prôné une « réflexion » à ce sujet.

Néanmoins, Mme Le Pen a expliqué, citée par l'AFP, qu'il fallait sur la sortie de l'euro « faire de la pédagogie, continuer à expliquer aux Français en quoi la souveraineté de la France est un élément essentiel à la maîtrise de notre économie ».

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

Lire aussi:

Recompositions politiques
Marion Maréchal-Le Pen va quitter la vie politique
Éboulement sur un chantier: un mort, le trafic TGV de Montparnasse interrompu
L'armée syrienne repousse une attaque aux missiles de l'aviation israélienne près de Damas
Tags:
sortie de l'UE, Front national (FN), Florian Philippot, Marine Le Pen, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook