Ecoutez Radio Sputnik
    Calais

    Calais: «ce nouveau gouvernement est encore plus dur que le précédent avec les migrants»

    © REUTERS / Pascal Rossignol
    France
    URL courte
    48288

    Alors que les migrants affluent de nouveau vers Calais et que les incidents, comme des prises d’assaut de camions à destination de l’Angleterre, se multiplient, Gérard Collomb annonce l’envoi sur place de plus de policiers. La secrétaire de l’association l’Auberge des migrants s’est prononcée sur ce sujet dans une interview accordée à Sputnik.

    Réagissant aux propos du nouveau ministre de l'Intérieur Gérard Collomb au Parisien sur la situation autour des migrants à Calais et l'envoi sur place de « trois unités supplémentaires de forces mobiles », Maya Konforti, secrétaire de l'association l'Auberge des migrants a raconté à Sputnik que la présence policière était déjà excessive, et que la solution à cette question devrait au contraire passer par une plus grande prise en charge des migrants par l'État.

    « On n'est pas surpris, mais on est catastrophés d'avoir un tout nouveau gouvernement qui est déjà plus dur que le précédent. Répondre à une situation humanitaire par plus de police, c'est une catastrophe! », a fait savoir à Sputnik l'humanitaire.

    Et d'ajouter que si les personnes se trouvant à Calais désirent demander l'asile, elles ne peuvent pas le faire sur place, car « il n'y a plus de structure ».

    D'après elle, ces gens doivent aller à Lille en train, mais « ils se font arrêter avant même d'arriver au bureau de demande d'asile à Lille. Et si par hasard elles réussissent à arriver jusqu'au bureau à Lille, elles se retrouvent à la rue parce qu'il n'y a pas de places en centres d'accueil ».

    L'interlocutrice de Sputnik a également souligné que la police empêchait les humanitaires de nourrir les réfugiés et qu'elle « confisque les ballons avec lesquels les jeunes jouent au foot ».

    Selon Maya Konforti, au lieu de renforcer les effectifs de police, il vaut mieux pour le gouvernement français mettre en place une politique d'accueil plus forte.

    « L'État français doit accueillir ces personnes et cesser de les voir comme quelque chose dont il faut se débarrasser. Ils recherchent la protection, il faut leur offrir l'asile, les informer sur les possibilités, leur donner un logement », a indiqué Mme Konforti.

    D'après elle, il faut imaginer « une politique d'accueil plus facile, et résoudre le problème entre la France et l'Angleterre ».

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

    Lire aussi:

    La ville de Calais met les migrants à la diète
    La mairie de Calais veut-elle empêcher les migrants de se laver?
    Jungle de Calais, le retour ?
    Tags:
    accueil, police, migrants, Angleterre, Calais, France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik