France
URL courte
Législatives 2017 en France (55)
538
S'abonner

Parmi les candidats aux législatives dont le premier tour aura lieu dimanche on trouve des noms retentissants, comme Napoléon ou Obama, mais il ne s’agit, bien sûr, que d’homonymes.

Ainsi Napoléon s'appelle Annick et son nom de jeune fille est Venturelli. Depuis 1995, elle est fidèle aux partis issus du gaullisme et partisane de la droite républicaine et patriote. Elle est candidate dans le Var et se propose de promouvoir sa région, de lui rendre davantage d'attrait aux yeux de touristes et de défendre les intérêts des producteurs locaux.

Un autre candidat s'est présenté dans la 3e circonscription de Côte-d'Or sans avoir aucune expérience politique. C'est un certain B. Obama, B signifiant Boris. D'origine camerounaise, il n'a aucun lien de parenté avec le célèbre Barack. Doctorant en psychologie, Boris promet d'œuvrer en faveur de la hausse des salaires et de la protection de l'environnement.

Napoléon et Obama ne sont pas les seuls homonymes de personnes célèbres à briguer un siège au palais Bourbon. Sur les listes électorales on trouve également une Catherine Deneuve, candidate du Parti animaliste à Rochefort.

Les Français devront élire 577 députés de l'Assemblée nationale, 7 881 candidats sont en lice.

Dossier:
Législatives 2017 en France (55)

Lire aussi:

Marine Le Pen, candidate aux législatives à Hénin-Beaumont
L’alliance de Jean-Marie Le Pen pour les législatives: «reconstruction de la droite»
Fillon jette l’éponge: «Je n'ai plus la légitimité» pour mener le combat des législatives
Tags:
candidats, élections législatives, Catherine Deneuve, Barack Obama, Napoléon, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook