France
URL courte
Législatives 2017 en France (55)
25371
S'abonner

Plusieurs électeurs se sont plaints d’avoir trouvé porte close à leur bureau de vote à 8 heures passées. Il s’est avéré que certains partis avaient oublié d'envoyer des assesseurs pour le second tour des élections législatives. D’autres ont décidé de profiter du week-end et oublié le rendez-vous électoral...

De nombreux électeurs ont été obligés d'attendre, dimanche 18 juin, devant les portes closes des bureaux de vote afin de pouvoir remplir leur devoir électoral… à cause du manque d'assesseurs.

D'après la loi, un bureau de vote peut fonctionner uniquement si au moins un président et deux assesseurs y sont présents.

Pourtant, certains partis qualifiés pour le second tour ont tout simplement oublié de désigner un représentant, ce qui a retardé de plusieurs minutes l'ouverture du bureau.

Néanmoins, des assesseurs dûment identifiés ont oublié de se rendre dans les locaux.

Un certain nombre d'électeurs, qui se sont déplacés à l'heure pour glisser leur bulletin dans l'urne, ont eu la mauvaise surprise de voir les bureaux de vote fermés, et ont exprimé leur mécontentement sur les réseaux sociaux.

.

Dossier:
Législatives 2017 en France (55)

Lire aussi:

2e tour des législatives: ouverture des bureaux de vote
Pourquoi les candidats LREM fuient-ils les débats à la veille des législatives?
Législatives en France: «Ce qui est inquiétant, c’est qu’il n’y a pas d’opposition»
Législatives: l’effet déformant du scrutin majoritaire
Tags:
assesseurs, bureaux de vote, élections législatives, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook