France
URL courte
130
S'abonner

À la suite de l’attentat qui a frappé un centre commercial de Bogota, en Colombie, tuant trois personnes dont une Française, la section antiterroriste du parquet français a annoncé l’ouverture d’une enquête.

La section antiterroriste du parquet de Paris a lancé aujourd'hui une enquête suite à l'attentat qui a eu lieu samedi dans un centre commercial de Bogota, en Colombie, faisant trois morts dont une Française de 23 ans, une autre Française de 48 ans a été blessée, annonce une source judiciaire.

Tenant compte du fait que des ressortissants français figurent parmi les victimes, le parquet de Paris a considéré cela comme «assassinats et tentatives d'assassinats en relation avec une entreprise terroriste», une procédure tout à fait classique.

Plus précisément, la Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI), la Sous-direction antiterroriste (SDAT) et la Direction interrégionale de la police judiciaire de Rennes sont en charge des investigations.

Précédemment, le Président colombien, Juan Manuel Santos, avait déclaré que la Colombie avait lancé sa propre enquête.

Une puissante explosion s'est produite au centre commercial Andino, dans le quartier touristique de Bogota, en Colombie, tuant trois femmes et faisant une dizaine de blessés.

Lire aussi:

Un Français mort et 20 blessés dans un accident de montgolfière en Turquie
Colombie: plus de 300 morts dans une coulée de boue
Colombie: un policier mort, au moins 31 blessés dans une explosion à Bogota
«D’autres vaccins sont plus efficaces» qu’AstraZeneca: un début de revirement pour Macron?
Tags:
terrorisme, attentat, enquête, Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI), Paris, France, Bogota, Colombie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook