France
URL courte
427
S'abonner

La voiture qui avait percuté un fourgon de la gendarmerie sur les Champs-Élysées à Paris a pris le feu après la collision.

La piste de l'acte volontaire est privilégiée par les enquêteurs après qu'une voiture s'est embrasée en percutant un fourgon de la gendarmerie sur les Champs-Élysées à Paris, rapporte l'AFP.

"A priori, il s'agit d'un acte volontaire", a indiqué une source proche du dossier.

Une arme a été découverte sur le chauffeur, qui a été extrait du véhicule par les forces de l'ordre. La section antiterroriste du parquet de Paris a ouvert une enquête suite à l'incident.

L'attaque s'est produite à proximité du square Marigny. Un important dispositif policier a été déployé sur place: circulation a été bloquée sur l'avenue, et la station Champs-Elysées-Clemenceau a été fermée.

Le 20 avril, les Champs-Elysées avaient été le théâtre d'un attentat terroriste lorsque Karim Cheurfi avait tué par balles un policier et en avait blessé deux autres, avant d'être abattu. Un message "défendant la cause de Daech" avait été retrouvé sur un papier près de son corps.

Lire aussi:

Violent incendie en cours dans un entrepôt à Aubervilliers, la fumée est visible depuis Paris - images
Deux policiers US poussent un homme de 75 ans qui finit en sang sur le trottoir – vidéo choc
Endormie, elle est violée par un ouvrier venu faire des travaux chez elle dans les Yvelines
Le ministre grec de la Défense n'exclut pas un conflit militaire avec la Turquie
Tags:
Paris, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook