Ecoutez Radio Sputnik
    Le conducteur du véhicule ayant percuté un fourgon de gendarmerie pourrait être mort

    Le conducteur du véhicule ayant percuté un fourgon de gendarmerie pourrait être mort

    © AFP 2017 Thomas Samson
    France
    URL courte
    7122391

    Le conducteur du véhicule qui a percuté un fourgon de gendarmerie sur les Champs-Élysées pourrait être mort, a-t-il été annoncé lors d'un point presse qui vient de se dérouler près du Grand Palais.

    Le conducteur du véhicule qui percuté ce lundi un fourgon de gendarmerie avait une arme sur lui. Il serait «vraisemblablement décédé», a annoncé lors d'un point presse un porte-parole du ministère de l'Intérieur.

    Les représentants de la police ont précisé que l'incident s'est produit vers 15h40, quand un escadron de gendarmes qui descendait l'avenue des Champs-Élysées a été percuté par un véhicule. La démarche semble être volontaire.

    Le véhicule s'est embrasé, le conducteur «gît toujours à côté de son véhicule».

    «Comme les opérations de déminage sont en cours, les éléments et les secours progressent lentement pour ne pas prendre le moindre risque», a-t-il été en outre indiqué.

    On sait en outre que l'impact n'a fait aucun blessé. D'après les informations relayées par la télévision, une bonbonne de gaz aurait été retrouvée dans le véhicule.

    Le parquet antiterroriste saisi après l'incident. Le ministre de l'Intérieur s'est rendu sur place et devrait s'adresser à la presse.

    Lire aussi:

    Champs-Élysées: le ministre de l’Intérieur évoque une «tentative d’attentat» (Vidéo)
    Une bouteille de gaz découverte dans le véhicule qui a percuté un fourgon de gendarmerie
    Attentat raté des Champs-Élysées: l'assaillant avait prêté allégeance à Daech
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik