France
URL courte
1065
S'abonner

Suite à l’attaque d’un conducteur de camionnette lundi, au centre de Paris, quatre membres de sa famille, de conviction salafiste, ont été placés en garde à vue.

Quatre membres de la famille de l'islamiste radicalisé de 31 ans, mort dans un attentat raté, lundi, sur les Champs-Élysées, et dont il est la seule victime, ont été placés en garde à vue lundi soir, relate l'AFP citant une source judiciaire.

L'ex-épouse d'Adam Dzaziri ainsi que son frère, sa belle-sœur puis, un peu plus tard, son père ont été interpellés et placés en garde à vue au domicile de la famille au Plessis-Pâté, dans l'Essonne, selon la source.

Issu d'une famille salafiste, Adam Dzaziri n'avait jamais été condamné mais était fiché S (pour «Sûreté» de l'État) depuis 2015 pour son appartenance à la mouvance islamiste radicale. Malgré ce fait, il bénéficiait d'un permis de détention d'arme, selon une source proche du dossier.

L'attaque, qui n'a pas été revendiquée, est survenue lundi peu avant 16h00, au cœur du Paris touristique, près de deux mois après l'assassinat d'un policier, le 20 avril, par un djihadiste abattu ensuite par les forces de l'ordre.

Depuis janvier 2015, la France est visée par une vague d'attentats qui a fait au total 239 morts, plusieurs attaques ciblant particulièrement les forces de l'ordre, rappelle l'AFP.

Lire aussi:

Champs-Élysées: le ministre de l’Intérieur évoque une «tentative d’attentat» -Vidéo-
Une bouteille de gaz découverte dans le véhicule qui a percuté un fourgon de gendarmerie
Champs-Élysées: la voiture s'est embrasée lors de l'impact
Un élève de dix ans nommé Jihad mord son enseignante devant toute sa classe dans le Val-de-Marne
Tags:
attentat, Adam Dzaziri, Paris, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook