Ecoutez Radio Sputnik
    Macron

    «Dior», «House of Cards», «avenir sombre»: le cliché officiel de Macron vu par la Toile

    © AP Photo / Olivier Matthys
    France
    URL courte
    32640

    Debout, appuyé à son bureau avec les fenêtres ouvertes donnant sur le jardin de l’Elysée, entouré par les drapeaux européen et français, voici une photo fraîchement «sortie du four» du Président de la République. Les internautes ont immédiatement laissé libre-court à leur imagination.

    Comme le veut la tradition, plus d'un mois après son installation à l'Élysée, Emmanuel Macron a dévoilé son portrait officiel. Une fois publié sur le compte Twitter du Président, le cliché a rapidement été commenté, parfois de manière piquante.

    ​Nombreuses sont les personnes qui ont donné leur propre version du portrait officiel. Faisant allusion à ses ambitions au poste de Président, elles ont essayé de le peindre avec une couronne sur la tête.

    ​… ou ont partagé un cliché avec la tête de Manuel Valls "sortant" du drapeau français…

    Certains internautes ont dressé des parallèles avec Frank Underwood, le personnage principal de la série télévisée américaine House of Cards, prêt à tout.

    ​D'autres sont allés jusqu'à proposer un nouveau titre pour cette série, à House of Élysée.

    Et pour certains, la photo n'est rien d'autre qu'une campagne de… Dior.

    Pour plusieurs utilisateurs de Twitter, le cliché s'est avéré «dur et agressif» qui pourrait s'avérer être «un symbole de ce qui nous attend».

    ​Très curieux, les internautes ont également relevé la présence d'un livre ouvert sur la table placée derrière le Président, véritable énigme à résoudre.

    ​Une grande partie des commentaires ont émané… de jeunes femmes qui ont déclaré leur «amour» au nouveau Président. Certaines sont mêmes prêtes à l'épouser tout en ignorant l'existence de Brigitte Macron.

    Lire aussi:

    Macron et Trump se préparent à une éventuelle attaque chimique en Syrie
    La «formule Macron» pourrait-elle redémarrer le processus de paix dans le Donbass?
    Macron Le «Sauveur»: France Info s'agenouille, les Français enragent
    Tags:
    portrait, Emmanuel Macron, France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik