Ecoutez Radio Sputnik
    Macron confirme son intention de réduire d'un tiers le nombre de parlementaires

    Macron confirme son intention de réduire d'un tiers le nombre de parlementaires

    © REUTERS / Gonzalo Fuentes
    France
    URL courte
    271110
    S'abonner

    Dans un discours tenu devant le parlement réuni en congrès à Versailles, le Président français Emmanuel Macron a fait part de son intention de réduire d’un tiers le nombre de parlementaires.

    Le chef d'État français a confirmé son projet de «réduction d'un tiers» du nombre de députés, passant ainsi de 577 à 348, et de sénateurs.

    «Un parlement moins nombreux, mais renforcé dans ses moyens, c'est un parlement où le travail devient plus fluide, où les parlementaires peuvent s'entourer de collaborateurs mieux formés et plus nombreux. C'est un parlement qui travaille mieux», a-t-il expliqué ce lundi au congrès à Versailles.

    Par ailleurs, il a également proposé que le parlement soit élu avec une dose de proportionnelle, «pour que toutes les sensibilités y soient justement représentées» et de limiter le cumul dans le temps des mandats des parlementaires. En outre, lors de son discours, M.Macron a proposé de supprimer la Cour de justice de la République.

    Dans le même temps, annonçant sa volonté de «parachever» sa réforme des institutions «d'ici un an», en soumettant les nouvelles dispositions à un référendum «si nécessaire», le Président français a également promis d'éviter la faute de ses prédécesseurs qui «se sont vu reprocher de n'avoir pas fait la pédagogie de leur action ni d'avoir exposé le sens et le cap de leur mandat» en revenant ainsi tous les ans devant le congrès pour «rendre compte» de l'avancée des réformes.

    Macron s'adresse aux députés et aux sénateurs réunis au palais…

    #Macron s'adresse aux députés et aux sénateurs réunis au palais de #Versailles. https://goo.gl/PvbD1p

    Опубликовано Sputnik France 3 июля 2017 г.

    Lire aussi:

    La police arrête un "nationaliste" qui voulait tuer Macron le 14 juillet
    «Macron veut replacer la France au centre d'un certain nombre de négociations»
    Président de la RPD: la «formule Macron» pour le Donbass n'a pas d'avenir
    Tags:
    poste, discours, parlement, réformes, justice, Emmanuel Macron, France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik