Ecoutez Radio Sputnik
    Police française

    Macron: l'état d'urgence en France sera levé à l'automne

    © REUTERS / Philippe Wojazer
    France
    URL courte
    719
    S'abonner

    Intervenant devant le congrès à Versailles, le Président de la République a annoncé que l'état d'urgence établi en France à la suite des attentats de 2015 serait levé cet automne.

    Emmanuel Macron a affirmé lundi devant le parlement réuni en congrès à Versailles son intention de lever dans les prochains mois l'état d'urgence en France, en vigueur depuis les attentats de novembre 2015.

    «Je rétablirai les libertés des Français en levant l'état d'urgence à l'automne, parce que ces libertés sont la condition de l'existence d'une démocratie forte», a déclaré le Président.

    Macron s'adresse aux députés et aux sénateurs réunis au palais…

    #Macron s'adresse aux députés et aux sénateurs réunis au palais de #Versailles. https://goo.gl/PvbD1p

    Опубликовано Sputnik France 3 июля 2017 г.

    En cela, M.Macron compte appeler le parlement à voter de nouvelles mesures dans le cadre de la lutte antiterroriste. Ces «mesures renforcées seront placées sous la surveillance du juge judiciaire, dans le respect intégral et permanent de nos exigences constitutionnelles et de nos traditions de liberté», a précisé le chef d'État français.

    L'état d'urgence a été décrété en France à la demande de François Hollande après les attentats du 13 novembre 2015, à Paris, puis prorogé plusieurs fois.
    L'efficacité de cette mesure fait polémique. Plusieurs attaques visant des étrangers sont survenues au cœur de la capitale française en plein état d'urgence (notamment, les incidents avec Kim Kardashian et Mallika Sherawat). Selon ses détracteurs, non seulement la prolongation de l'état d'urgence est inefficace, mais aussi il porte atteinte aux droits fondamentaux des citoyens.

    Lire aussi:

    La France, plus gros contributeur de combattants pour Daech
    État d’urgence permanent: une vraie solution au terrorisme?
    Macron confirme son intention de réduire d'un tiers le nombre de parlementaires
    Tags:
    déclaration, levée, état d'urgence, Emmanuel Macron, Versailles, France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik