France
URL courte
41526
S'abonner

Lors de son discours tenu devant le congrès ce lundi, le Président français Emmanuel Macron a déclaré que «l’Europe a perdu son cap» avec une construction européenne «fragilisée par la prolifération bureaucratique» ce qui explique «le scepticisme croissant qui en découle».

Se prononçant au sujet de l'avenir de l'Europe lors de son discours tenu ce lundi à Versailles, le chef d'État français Emmanuel Macron a affirmé que cette dernière «a perdu son cap». Par ailleurs, il a jugé que la construction européenne était «fragilisée par la prolifération bureaucratique».

«Je crois fermement à l'Europe, mais je ne trouve pas ce scepticisme injustifié. Je vous propose de reprendre de la hauteur, de sortir de la tyrannie des agendas et des calendriers et des méandres de la technique», a-t-il ajouté, souhaitant «reprendre l'Europe à son début» et «faire revivre le désir d'Europe».

Par ailleurs, M.Macron a souhaité que des «conventions démocratiques» soient lancées dans tous les pays européens d'ici la fin de l'année pour travailler à la réforme de l'Europe.

«Nous avons besoin d'une Europe plus forte et refondée», a-t-il déclaré devant le parlement, évoquant le travail franco-allemand visant à établir une feuille de route de réforme de l'Union européenne et de la zone euro. Ainsi, à en croire le Président français, cette rénovation européenne pourrait voir le jour avant la fin de l'année.

«D'ici la fin de l'année, sur ces bases, partout en Europe, nous lancerons des conventions démocratiques pour refonder l'Europe sur ce projet politique premier, sur cette ambition première qui unie les hommes», a-t-il affirmé ajoutant que «libre à chacun ensuite d'y souscrire ou non. Mais le temps n'est plus aux raccommodages».

Lire aussi:

Macron: l'état d'urgence en France sera levé à l'automne
Il vient de braquer un McDonald’s mais ne s’attendait pas à tomber sur ce genre de clients
Un chien protège un garçon de trois ans perdu dans les bois
La punition qu’un père administre à ses filles qui refusent de porter le voile
Tags:
construction, avenir, discours, réformes, Union européenne (UE), Emmanuel Macron, Europe, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook