Ecoutez Radio Sputnik
    Stop aux journalistes: une nouvelle stratégie de com’ du gouvernement Macron?

    Stop aux journalistes: une nouvelle stratégie de com’ du gouvernement Macron?

    © REUTERS/ Olivia Harris
    France
    URL courte
    44757

    Après le refus du chef d’État français Emmanuel Macron de rencontrer les journalistes le jour du 14 juillet, c’est au tour de son chef de la diplomatie Jean-Yves Le Drian de refuser de répondre aux questions de la presse après sa rencontre avec le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov.

    Alors que les médias évoquent souvent la nouvelle stratégie de communication du Président français Emmanuel Macron, qui préfère s'exprimer sur Twitter, les journalistes se retrouvent souvent devant des portes closes. Ainsi, le ministre français des Affaires étrangères Jean-Yves Le Drian a refusé de répondre aux questions des médias lors de la conférence de presse à Paris à l'issue de sa rencontre avec son homologue russe Sergueï Lavrov. S'agirait-il de la nouvelle stratégie de communication du gouvernement Macron?

    «Malheureusement, la partie française a décidé de se contenter des paroles d'introductions des ministres sans répondre aux questions des journalistes», a écrit sur sa page Facebook la porte-parole de la diplomatie russe Maria Zakharova.

    Soulignant que M.Lavrov s'exprimerait devant les journalistes après la conférence de presse officielle, contrairement à son collègue français, Mme Zakharova a remarqué que «chaque pays avait ses propres traditions d'ouverture aux médias».

    Si les médias russes Sputnik et RT, accusés de publier des fake news sur le Président français, ont souvent été négligés par le QG de la Campagne présidentielle de M.Macron, une vingtaine de rédactions françaises se disent également inquiètes pour l'«indépendance» de la presse en France après avoir vu le chef d'État leur refuser l'entrée.

    Le 20 juin, en visite officielle à Moscou, le chef de la diplomatie française Jean-Yves Le Drian a été interrogé par une journaliste de Sputnik qui lui a demandé pourquoi les journalistes de l'agence se voyaient régulièrement priver d'accès aux conférences de presse du gouvernement français.

    Le ministre a préféré rester loyal au Président Emmanuel Macron et a refusé de commenter ce fait, soulignant que «le Président de la République [avait] dit sur ce sujet ce qu'il avait à dire», et qu'il ne voulait pas «être en contradiction avec le Président de la République aujourd'hui à Moscou».

    Lire aussi:

    Après RT et Sputnik, au tour de Ruptly d'être dans le viseur de Macron
    Ruptly persona non grata à la rencontre Macron-May, la rédac-chef de Sputnik riposte
    Macron critique Sputnik: «L'hôpital qui se fout de la charité», selon la Twittosphère
    Tags:
    journalistes, informations, médias français, médias, presse, Maria Zakharova, Sergueï Lavrov, Jean-Yves Le Drian, France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik