France
URL courte
2197
S'abonner

Emmanuel Macron a brossé pour la presse française et allemande un portrait sans concession de l’Union européenne. Pointant du doigt les dysfonctionnements de l’UE dont profiterait l’Allemagne, il a aussi plaidé pour des réformes allant dans le sens de plus de solidarité.

À la veille du 14 Juillet, Emmanuel Macron a accordé une interview à Ouest-France et aux quotidiens allemands du groupe Funke, expliquant sa vision de l'Europe et de la zone euro, pointant du doigt ses défauts. Il estime notamment que la zone euro ne fonctionne pas bien parce qu'elle a accru les écarts entre les pays:

«… l'Allemagne bénéficie aussi des dysfonctionnements de la zone euro. Cette situation n'est pas saine», a-t-il déclaré, ajoutant que ceux qui étaient déjà endettés se sont retrouvés plus endettés et ceux qui étaient compétitifs se sont retrouvés plus compétitifs.

«Pour donner à la zone euro le destin qu'elle mérite» Emmanuel Macron plaide en faveur des responsabilités partagées:

«Il s'agit plutôt de marier la convergence et les solidarités au sein de l'Union européenne et de la zone euro pour mettre en place des mécanismes de solidarité plus puissants pour l'avenir. C'est la clé d'une union durable», a dit le président français, précisant que «nous devons trouver quel est le bon scénario sur le plan macroéconomique».

Lire aussi:

Macron a-t-il eu raison de dénoncer la démographie africaine?
Macron digne héritier de la Françafrique
Macron va-t-il pouvoir imposer ses idées face à Merkel?
Un infectiologue marocain étrille l’étude de The Lancet critiquant la chloroquine
Tags:
zone euro, Union européenne (UE), Emmanuel Macron, Allemagne, Europe
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook