France
URL courte
15171
S'abonner

La Marine nationale française a arraisonné un voilier transportant 1,4 tonne de cocaïne dans le Pacifique Sud. Une saisie record d’une valeur estimée à 100 millions d’euros.

Le 27 juillet, la frégate «Vendémiaire» de la Marine nationale a arraisonné un voilier avec 1,4 tonne de cocaïne au bord. La saisie a eu lieu à l'Est de la Nouvelle-Calédonie, à 900 nautiques au Sud-Est de Nouméa, au large des îles Tonga, annonce la douane française.

Depuis le départ de la Polynésie du navire battant pavillon de Gibraltar, le comportement de son équipage a alimenté les soupçons. Son trajet a été notamment retracé avec précision depuis le Panama par la direction nationale du renseignement et des enquêtes douanières (DNRED).

«Pendant son trajet depuis son départ de Polynésie, le voilier reste suivi et sous la surveillance opérationnelle constante de la DNRED en liaison avec les autorités anglaises», lit-on sur le site officiel de la douane française.

1,4 tonne de drogues, retrouvée dans des paquets de plastique noirs, scotchés avec du ruban argenté, pourraient coûter sur le marché illicite de revente des stupéfiants quelque 100 millions d'euros.

Les quatre membres d'équipage ont été immédiatement placés en rétention. La Section de Recherches de la Gendarmerie Nationale et le Groupe d'Intervention Régional (GIR) de Nouméa sont désormais chargés de mener l'enquête.

 

Lire aussi:

MacronLeaks: l’histoire de la drogue à l’Assemblée nationale refait surface
«Du bon fromage», «du slip», «de la drogue»: ce qu’on ignorait de Macron et de son équipe
Le trafic de drogue par proxy anonymiseurs: une transaction aux allures de quête
Lutte anti-drogue: le monde n'a aucune leçon à recevoir des USA selon Morales
France: 135 kilos de captagon, la «drogue des djihadistes», saisis par les douaniers
Tags:
marine, cocaïne, saisie, océan Pacifique, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook