France
URL courte
14390
S'abonner

Les restes d'un soldat russe tombé au champ d'honneur pendant la Première Guerre mondiale ont été mis au jour près de Reims (Marne) par une expédition franco-russe étudiant les traces de la Grande guerre en France.

Près de 9 mois après la découverte de la dépouille d'un soldat du Corps expéditionnaire russe à Cormicy, dans la Marne, nouvelle révélation sensationnelle: les restes d'un second poilu russe ont été exhumés par des membres d'une expédition franco-russe étudiant les traces d'un des combats de la Première Guerre mondiale, a annoncé la Société militaro-historique russe.

C'est un bouton de la patte d'épaule retrouvé sur la dépouille — frappé d'un logotype de la fabrique Nikolaï Semenoff — qui a permis aux membres de l'expédition de supposer qu'il s'agissait d'un autre soldat du Corps expéditionnaire envoyé en 1916 par Nicolas II en France et à Salonique. Les membres de la mission espèrent également retrouver la plaque d'identité de ce soldat.

  • Во Франции найдены останки русского солдата времен Первой мировой
    Fouilles dans la Marne
    © Photo. Société historico-militaire russe
  • Bouton de la patte d'épaule
    Bouton de la patte d'épaule
    © Photo. Société historico-militaire russe
  • Во Франции найдены останки русского солдата времен Первой мировой.
    Un obélisque à la mémoire des héros russes sera érigé en novembre
    © Photo. Société historico-militaire russe
  • Des effets personnels des soldats des trois armées ont été mis au jour
    Des effets personnels des soldats des trois armées ont été mis au jour
    © Photo. Société historico-militaire russe
1 / 4
© Photo. Société historico-militaire russe
Fouilles dans la Marne

Comme le précise la source, les ossements seront soumis à des examens avant d'être solennellement portés en terre.

Lancée le 16 août pour soutenir l'initiative de l'historien Pierre Malinowski, qui a consacré plus de 20 ans de sa vie à des recherches sur les deux Guerres mondiale, l'expédition prévue pour durer dix jours se poursuit. La partie russe y est représentée par des membres de la Société militaro-historique russe.

Во Франции найдены останки русского солдата времен Первой мировой
© Photo. Société historico-militaire russe
Les fouilles ont permis de mettre au jour des effets personnels des soldats des trois armées

Un une semaine de fouilles menées sur plusieurs lieux de batailles, les membres de l'expédition ont déjà réussi à retrouver une cinquantaine d'objets, dont des effets personnels des soldats des trois armées.

Comme l'indique la Société militaro-historique, un obélisque à la mémoire des héros russes venus à la rescousse de leurs alliés français sera érigé en novembre prochain au Mont Spin, ancien champ de bataille.

Во Франции найдены останки русского солдата времен Первой мировой
© Photo. Société historico-militaire russe
Fouilles dans la Marne

Le Сorps expéditionnaire russe comptant quatre brigades — plus de 45 000 soldats, dont 750 officiers — avait été envoyé en France et Salonique par Nicolas II pour soutenir ses alliés. L'infanterie russe s'était notamment distinguée près de Reims, où elle avait arrêté la progression de divisions allemandes vers Paris.

Lire aussi:

Covid-19: Boris Johnson transféré aux soins intensifs
Plus de 800 morts dus au Covid-19 en France en 24h - vidéo
La Russie a élaboré un schéma de traitement en cas de forme grave du Covid-19
Tags:
soldats, fouilles, Première Guerre mondiale, Corps expéditionnaire russe, Pierre Malinowski, Marne, Reims, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook