Ecoutez Radio Sputnik
    Emmanuel Macron

    «L'instrument de la popularité de Macron. Toujours vers le bas»

    © REUTERS / Philippe Wojazer
    France
    URL courte
    20270

    Dans les sondages, de plus en plus de Français se déclarent mécontents de l’action d’Emmanuel Macron. Les internautes ne s’interdisent pas non plus de donner leur avis sur la politique réalisée et sur l’avenir du Président français. Et ils ne sont pas toujours positifs…

    Les sondages annoncent à l'unisson la dégringolade de la popularité d'Emmanuel Macron. Si fin août le baromètre Ifop avait indiqué que 40% des Français se déclaraient satisfaits de l'action du Président, début septembre, un autre sondage, réalisé par YouGov France pour Le HuffPost et CNEWS, rapporte que sa cote de popularité a reculé à 30% d'opinions favorables.

    Alors que la réforme du code du travail a été lancée, c'est du côté des électeurs socialistes (-8 points) et d'extrême gauche (-7 points) que la baisse est la plus notable. Chez les sympathisants du centre, on compte 75% d'opinions favorables (-6 points). Les sympathisants d'extrême droite ne sont que 9% à avoir une opinion favorables (-5 points), selon le baromètre, cité par l'AFP.

    Pourtant, le chef de l'État connaît un regain de popularité auprès des sympathisants Les Républicains (45%, +6 points),

    Le Premier ministre Edouard Philippe connaît également une baisse de popularité avec 32% d'opinions favorables, contre 39% fin juin et 37% fin juillet. Sa cote baisse également chez les sympathisants d'extrême droite (8%, —17 points) et d'extrême gauche (13%, —3 points).

    La révélation de ces chiffres a poussé les internautes à réagir.

    ​La comparaison avec son devancier à l'Élysée n'est pas en faveur de Macron. Son prédécesseur François Hollande jouissait à la même époque d'une popularité plus élevée.

    Plusieurs se souviennent tout de suite des élections tenues en mai dernier, quand Emmanuel Macron a récolté près de 66,06% des voix, face à Marine Le Pen, qui en a recueillies 33,94%.

    Il y a même ceux qui n'excluent pas la possibilité de sa destitution.

    Enfin, il y a toujours ceux qui réagissent avec humour:

    Le sondage a été réalisé en ligne du 28 au 29 août auprès d'un échantillon de 1.003 personnes représentatif de la population, selon la méthode des quotas.

    Lire aussi:

    Trois Françaises mineures auraient été offertes à Epstein par Brunel en «cadeau d'anniversaire»
    La maladie qui a tué Saint-Louis est de retour en France
    Uzbin, l’embuscade qui a tout changé pour l’Armée française
    Tags:
    cote de popularité, chute, Edouard Philippe, Emmanuel Macron, France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik