France
URL courte
72e session de l'Assemblée générale de l'Onu (22)
53330
S'abonner

Emmanuel Macron a expliqué son choix d’avoir d’abord accordé une interview à la chaîne américaine CNN plutôt qu’à un média français après son discours devant l’Onu. Pour lui, les médias français sont «totalement narcissiques».

Après son discours au cours de la 72e Assemblée générale des Nations unies, le Président français a choisi de s’exprimer d’abord sur la chaîne américaine CNN, ce qui a suscité des polémiques parmi les journalistes. Interrogé sur son choix, Emmanuel Macron s’en est expliqué.

«Je vous remercie pour cette question de fond», a ironisé le président au cours d'une conférence de presse.

«Peut-être parce que les médias français s'intéressent trop à la communication et pas assez au contenu», a-t-il déclaré. «Je m'exprimerai devant les médias français, mais quand je vois le temps passé, depuis quatre mois, à ne commenter que mes silences et mes dires, je me dis que c'est un système totalement narcissique», a-t-il conclu.

Néanmoins, M. Macron a souligné qu'il a «donné plusieurs interviews à des médias français». Compte tenu de la gravité des sujets, il a invité à parler «des défis de la planète» et «à arrêter de parler de manière circulaire de la communication».

Il est à noter que lors de son discours devant l'Onu, Emmanuel Macron a appelé à défendre la liberté de la presse.

«J'appelle à la désignation d'un représentant spécial des Nations unies pour la protection des journalistes dans le monde car rien ne saurait justifier la réduction de la liberté de la presse», a-t-il déclaré.

Dossier:
72e session de l'Assemblée générale de l'Onu (22)

Lire aussi:

Au moins six morts dans une fusillade en Allemagne
Une Chinoise venant de Wuhan dupe les autorités françaises et entre à Paris avec de la fièvre
Une course-poursuite avec des lanceurs d’œufs vire au drame en Charente-Maritime
Alerte en Algérie après la réapparition du poisson lièvre
Tags:
médias français, Assemblée générale des Nations unies, ONU, Emmanuel Macron, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via FacebookCommenter via Sputnik