France
URL courte
83375
S'abonner

Paris a publié un communiqué exprimant son inquiétude face au dernier tir de missile iranien et demande à Téhéran de cesser les activités déstabilisant la situation dans la région.

Préoccupé par le dernier tir du missile iranien Khorramshahr, Paris appelle Téhéran à cesser de déstabiliser la situation régionale et promet de se concerter avec ses partenaires afin de forcer l'Iran à ne pas récidiver.

«La France demande à l'Iran de cesser les activités qui déstabilisent la situation régionale», a déclaré la porte-parole du Quai d'Orsay Agnès Romatet-Espagne.

Essai d'un missile iranien. Image d'illustration.
© AP Photo / Amir Kholousi, ISNA
La diplomate a ajouté que la France se concerterait avec ses partenaires «sur les manières de forcer l'Iran à cesser de se comporter ainsi».
L'Iran a testé avec succès son nouveau missile balistique d'une portée de 2.000 km qui peut être doté de plusieurs ogives.

Le nouveau missile, baptisé Khorramshahr, a été présenté jeudi dernier, lors d'un défilé militaire à Téhéran. La date de l'essai n'a pas été précisée.

Lors de ce défilé, qui a été l'occasion de présenter les nouveaux matériels militaires, le Président Hassan Rohania martelé son intention de renforcer le potentiel balistique du pays.

Lire aussi:

Un plan secret anglais de 2017 prévoyait de priver les personnes âgées d’aide médicale en cas de pandémie
Une fusillade éclate à côté du Pentagone, le secteur est bouclé
Des sous-marins nucléaires russes arpentent-ils vraiment les fonds marins de l’Atlantique?
Les mesures de restriction des activités reviennent en force malgré la campagne de vaccination
Tags:
France, Iran, Agnès Romatet-Espagne, ministère français des Affaires étrangères, Khorramshahr, inquiétude, tir de missiles
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook