France
URL courte
16196
S'abonner

La droite républicaine française reste majoritaire au Sénat, où le Parti socialiste résiste et où La République en marche fait un score modeste, selon les résultats des élections qui ont renouvelé dimanche la moitié de la Chambre haute.

D'après des chiffres quasi définitifs publiés sur le site du Sénat, la droite républicaine compte environ 150 sièges, contre 142 dans l'assemblée sortante. Avec une cinquantaine d'élus, les centristes gagnent également une douzaine de sièges, indique l'AFP. Des scores suffisants pour assurer à la droite et au centre la majorité absolue, qui est de 175 sièges au Sénat.

«Les grands électeurs ont aujourd'hui conforté la majorité sénatoriale», a indiqué le dirigeant Les Républicains en direct du Sénat.

«Ils ont clairement affiché leur volonté de voir exister un contre-pouvoir parlementaire indispensable à mes yeux au fonctionnement équilibré de la démocratie», a ajouté Gérard Larcher, lui-même réélu dans les Yvelines et grand favori pour sa propre succession à la présidence du Sénat.

Avec 23 sénateurs élus au final, contre 29 dans l'assemblée sortante, le parti présidentiel La République en marche est loin de la quarantaine d'élus espérés.

Le Parti socialiste tire son épingle du jeu avec environ 70 sièges, contre 86 dans l'assemblée sortante, ce qui lui assure la place de deuxième groupe parlementaire à la chambre haute. Le Front national ne compte pour sa part aucun élu supplémentaire et reste avec deux sénateurs.

 

Lire aussi:

Le bras droit de Raoult assure que tout s'améliore à Marseille et ne comprend pas la décision du gouvernement
Un professeur juge le décolleté d'une collégienne de 14 ans provocant, elle se sent «humiliée» - photo
«Vivez à fond, tombez malades»: l'appel de Nicolas Bedos crée la polémique
«Entre 50 et 100» individus attaquent violemment la police en Seine-et-Marne
Tags:
siège, vote, élections, Sénat français, Gérard Larcher, Paris, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook