Ecoutez Radio Sputnik
    Drapeaux français

    Ministères opprimés… ou rémunérés? Le casse-tête de la formule Macron

    CC BY 2.0 / Guilhem Vellut / French flags @ Paris
    France
    URL courte
    3012

    Peu de temps après son entrée en fonctions, le Président de la République a souhaité voir réduits les effectifs des cabinets ministériels. Mais sur quoi cette volonté a-t-elle débouché? Si le nombre des conseillers ministériels a bien diminué, leurs salaires sont à la hausse, comme le révèle le Canard Enchaîné.

    Si la baisse du nombre des hauts-fonctionnaires ministériels était bien dans les plans d'Emmanuel Macron, ils les a réalisés d'une manière inattendue. Les effectifs des cabinets ministériels sont en baisse de 47%, mais cette réduction a été compensée par une autre mesure, affirme le Canard Enchaîné.

    Les rémunérations des conseillers des ministres du gouvernement Philippe sont en hausse de 20%:

    «La rémunération moyenne brute (primes comprises) des 232 membres des cabinets ministériels s'élève à 9.186 euros mensuels soit +20,5% par rapport au gouvernement Valls», a déclaré à l'AFP l'ancien député PS René Dosière, se référant au document de Bercy «Personnels affectés aux cabinets ministériels», annexé au projet de budget pour 2018 et précisant les changements dans les ministères au 1er août 2017.

    Dans 12 ministères français, «la rémunération est supérieure à cette moyenne: au total, plus de 80 membres de cabinet sont mieux payés que leur ministre», a mis en valeur M.Dosière, ajoutant que ce constat ne pouvait pas être «le fait du hasard».

    Quant aux effectifs, les cabinets ministériels comptent 300 employés au total, c'est-à-dire «une baisse de 47% par rapport aux effectifs recensés au 1er août 2016 (563 agents)».

    «C'est la conséquence de la réduction du nombre de ministres (30 au lieu de 38) et de la limitation à 10 personnes de la taille du cabinet restreint», a poursuivi M.Dosière.

    En outre, ce nombre limité — 10 conseillers par ministre, cinq par secrétaire — pourrait être chamboulé à cause des personnels contractuels, chargés de fonctions similaires à celles des conseillers, suppose le Canard Enchaîné. De même, les effectifs du prétendu personnel-support pourraient également s'accroître.

    Le nombre des conseillers des ministres a été ramené à 10 après l'adoption le 18 mai 2017 d'un décret ad hoc par le Président de la République.

    Lire aussi:

    Israël facilite la procédure d’entrée en guerre
    Fillon, Le Roux, Ferrand, Mercier… À qui le tour? La France se voit secouée au sommet
    Déplacement de Macron à Las Vegas: l'enquête pour "favoritisme" confiée à des juges
    Tags:
    augmentation, réduction, budget, projet de budget, rémunération, salaire, conseillers, personnel, ministre, Ministère français des Finances, AFP, Canard Enchaîné, Edouard Philippe, Manuel Valls, Emmanuel Macron, France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik