France
URL courte
12118
S'abonner

Bien que la police ait écarté la piste terroriste, le conducteur du véhicule qui a foncé hier sur des étudiants à Blagnac, dans le sud-ouest de la France, aurait dit aux policiers être «en mission» et «avoir projeté ce passage à l’acte depuis un mois», selon des médias français.

L'homme qui a foncé hier sur une foule de personnes à Blagnac (Haute-Garonne) faisant trois blessés préparait son acte depuis un mois, selon une source policière citée par l'Express.

«Le parquet de Toulouse précise par ailleurs qu'il a indiqué avoir projeté son passage à l'acte "depuis un mois"», lit-on dans l'article.

Lors de son interpellation il aurait en outre crié aux policiers «Je suis en mission».

Selon le média, il s'agit d'un homme au profil de déséquilibré, âgé de 28 ans et identifié comme étant Abdellah B. Il était célibataire, sans enfant et vivait chez sa mère à Blagnac.

Par le passé, l'individu était recherché par les services de police pour des faits de droit commun. Il était inconnu des services de renseignement et n'était pas fiché S pour radicalisation.

Hier, un homme a foncé sur des étudiants à proximité d'un campus à Blagnac en Haute-Garonne blessant trois personnes dont deux grièvement. Leur pronostic vital n'est pas engagé.

Lire aussi:

Le monde menacé d’une crise alimentaire, alerte l'Onu
La NASA prépare une frappe sur un astéroïde fonçant vers la Terre
Un rapport remis par le Pr Raoult il y a 17 ans prédisait le chaos à venir mais le gouvernement l’a ignoré
Tags:
police, blessés, étudiants, véhicule, Haute-Garonne, Blagnac, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook