France
URL courte
10521
S'abonner

Trois membres d'équipage ont été légèrement blessés suite à la chute d’un hélicoptère de l’armée qui s’est produite lundi vers 13h40 dans le département français de la Meuse, peu après son décollage de l’aérodrome de Bar-le-Duc, relate l’Agence France Presse en citant des sources.

L'hélicoptère de l'armée de type Gazelle s'est écrasé mardi après-midi dans le nord-est de la France, dans le département de la Meuse, relate l'AFP, se référant à des sources concordantes.

Trois membres d'équipage, une femme pilote, un chef de bord et un chef de patrouille, ont été «a priori légèrement blessées et évacuées à l'hôpital de Bar-le-Duc», a annoncé le service communication du 3e régiment d'hélicoptères de combat (3e RHC) basé à Étain, repris par l'AFP.

Selon les informations communiquées par la préfecture de la Meuse, citée par l'AFP, les pompiers et la gendarmerie se sont rendus sur place et les occupants «ne semblent être que légèrement blessés».

L'hélicoptère militaire de type Gazelle avait relié les communes d'Étain et des Hauts-de-Chée (Meuse), distantes d'une soixantaine de kilomètres, dans le cadre d'un vol d'entraînement. L'aéronef a rencontré un problème au décollage vers 13h40, d'après les premières constatations.

Les causes du crash sont encore inconnues, mais afin de les déterminer, une enquête de l'officier de sécurité de l'armée de terre, dont dépend le 3e RHC, sera ouverte, selon le régiment.

Lire aussi:

Incendie criminel dans une école maternelle à Lille, les pompiers visés par des mortiers d’artifice – images
Des chasseurs américains escortent deux Tu-142 russes au-dessus du Pacifique
«Colère», «dégoût», «honte»: pourquoi tant de haine envers Emmanuel Macron?
Tags:
équipage, patrouille, hélicoptères, Meuse, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook