France
URL courte
125
S'abonner

Des vents violents annoncent la tempête Carmen qui traverse lundi la France d'ouest en est. Cette tempête concerne plus ou moins tout le pays. Ce lundi, 40 départements ont déjà été placé en vigilance orange.

Lundi, Météo-France a ajouté quatorze départements de l'hexagone en vigilance orange, portant à 40 leur nombre total.

A 05H00, des rafales à 129 km/h ont été déjà enregistrées à Camaret, 109 km/h à la pointe du Raz et 91 km/h à Ouessant (Finistère).

Les départements concernés sont désormais le Calvados, la Charente, la Charente-Maritime, le Cher, la Corrèze, les Côtes-d'Armor, la Creuse, la Dordogne, le Finistère, la Gironde, l'Ille-et-Vilaine, l'Indre, l'Indre-et-Loire, les Landes, la Loire-Atlantique, le Maine-et-Loire, la Manche, la Mayenne, le Morbihan, l'Orne, les Pyrénées-Atlantiques, la Sarthe, les Deux-Sèvres, la Vendée, la Vienne, la Haute-Vienne, Allier, Ariège, Cantal, Haute-Garonne, Gers, Lot-et-Garonne, Puy-de-Dôme, Tarn, Tarn-et-Garonne, la Corse-du-Sud et la Haute-Corse.

La fin de l'alerte est prévue pour mardi à 06H00.

Carmen, troisième tempête hivernale après Ana et Bruno en décembre, a été annoncée pour lundi matin, mais dès dimanche après-midi l'ouest du pays a été touché par des pluies parfois soutenues accompagnées de rafales de vents de 60 à 80km/h ainsi que par de «fortes vagues» sur le littoral, indique l'AFP.

Un homme d'une soixantaine d'années a été tué par la chute d'un arbre sur la voiture dans laquelle il se trouvait près de Saint-Jean-Pied-de-Port, selon la gendarmerie de Pau.

Lire aussi:

«Scandale sanitaire»? Des enfants roms contaminés au plomb dans le Val-d’Oise
«Impensable d'avancer»: la France passe l’éponge sur l’accord de libre-échange entre l’UE et l’Australie
«Le Pr Raoult est responsable de milliers de décès évitables dans les pays francophones», selon un microbiologiste belge
Macron demande pardon aux harkis, il est interrompu en plein discours - vidéo
Tags:
France, tempête, vigilance orange
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook