Ecoutez Radio Sputnik
    Brigitte Macron

    Brigitte Macron dévoile ses ambitions à l’Élysée et fait grincer des dents sur la Toile

    © AFP 2018 Pool/ Yoan Valat
    France
    URL courte
    7011110

    Alors que le rôle de Brigitte Macron est défini par une «charte de transparence», la Première dame ne souhaite plus être placée derrière son mari lors des cérémonies officielles mais avoir une place plus grande au sein de l'Élysée. Cette déclaration a suscité une vague de commentaires sur le Web.

    Même si le statut de la Première dame a été défini par la charte de transparence, publiée en août dernier, Brigitte Macron semble vouloir peser davantage dans la vie politique afin de sortir de l'ombre de son mari.

    «Une femme aujourd'hui n'a pas à être derrière», explique-t-elle à RTL.

    Ainsi, après avoir redécoré une grande partie des pièces du palais présidentiel, l'épouse d'Emmanuel Macron souhaiterait aujourd'hui s'investir dans des dossiers plus concrets comme le handicap, l'exclusion ou encore la maladie.

    «Ce qu'elle veut, c'est être utile, avoir des résultats», a ainsi expliqué l'entourage de Brigitte Macron à BFMTV mardi.

    «Le fil conducteur, c'est le handicap et les accidents de la vie, et la difficile intégration à la société qui en résulte», précise son chef de cabinet Tristan Bromet, cité par des médias.

    La Première dame se rendra également en Chine à la fin de la semaine, puis ensuite à Dakar dans les prochaines semaines pour lancer un partenariat mondial pour l'éducation.

    Néanmoins, ces intentions de Brigitte Macron ont suscité une vague de commentaires venimeux sur la twittosphère.

    La plupart des internautes n'ont pas mâché leurs mots pour commenter cette déclaration.

    ​Les plus rancuniers ont même rappelé qu'elle avait déjà une influence importante sur son mari.

    ​Il y a même ceux qui se sont rappelés le chien du couple présidentiel qui avait uriné sur le mobilier de l'Élysée en octobre dernier.

    ​Même les visites que Brigitte Macron a faites en toute discrétion dans le service des soins palliatifs de l'hôpital Necker à Paris ainsi que dans un restaurant à Nantes dans lequel travaillent personnes trisomiques, n'ont pas été épargnées par les critiques.

    ​Finalement, il y a eu ceux qui se sont rappelés la période des élections présidentielles.

    Pour rappel, la volonté d'Emmanuel Macron de codifier le statut de la Première dame s'est heurtée à une vive résistance du public: une pétition «Contre le statut de première Dame pour Brigitte Macron» avait réuni plus de 200.000 signatures en août dernier.

    Donc, l'Élysée a publié fin août «la charte de transparence» clarifiant le véritable rôle que jouera Brigitte Macron dans la vie politique du pays. Le texte de la charte a précisé les fonctions principales de la Première dame dont, entre autres, celles d'assurer la représentation de la France aux côtés du président lors des sommets et réunions internationales, de répondre aux sollicitations des Français et des personnalités qui souhaitent la rencontrer, de superviser la tenue des manifestations et réceptions officielles à l'Elysée et de soutenir des manifestations à caractère caritatif, culturel ou social ou participant au rayonnement de la France.

    Lire aussi:

    Le statut de Brigitte Macron finalement défini: il n'y en aura pas…
    La «charte de transparence» de l’Élysée fait rager les internautes
    Pétition contre le statut de Première dame: plus de 200.000 personnes disent "non"
    Tags:
    critiques, statut, politique, Internet, Elysée, Brigitte Macron, Emmanuel Macron, France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik