France
URL courte
0 34
S'abonner

L’image d’un poulailler posé en plein milieu de la RN165 dans le Finistère est un parfait exemple de la puissance de la tempête Carmen qui a balayé la France au début de la semaine, causant de nombreux dégâts.

Un puissant coup de vent, produit par la tempête Carmen, a emporté le toit d'un bâtiment agricole près de Riec-sur-Belon dans le Finistère ce lundi 1er janvier.

​La structure de plusieurs mètres de long a été emportée puis lâchée en plein milieu de la route nationale 165, à cheval entre les deux voies de circulation, entravant ainsi la circulation des voitures et bloquant celle des camions.

​En commentant cet incident, la propriétaire du poulailler, Maude Rousseau, a confié au Télégramme «une bonne étoile veillant au-dessus d'elle».

«Heureusement que nous étions le 1er janvier, la circulation était très faible. Si le poulailler s'était envolé un autre jour, il y aurait pu avoir des victimes», a-t-elle expliqué.

Réveillés à 7h30 par une alarme qui sonne lorsqu'une coupure de courant intervient dans un poulailler, Maude et son mari ont constaté l'absence des trois structures abritant les poussins et les poulets.

«On n'en croyait pas nos yeux, elles pèsent plusieurs tonnes. Le vent a dû s'engouffrer par en-dessous et tout emporter», a-t-elle déploré dans une interview au Télégramme.

En revanche, des 6.800 volailles que le couple possédait, Maude et son mari n'ont pu en récupérer qu'environ 900. Les démarches avec les assurances ont été engagées pour pouvoir évaluer le montant des dégâts.

Carmen, troisième tempête hivernale après Ana et Bruno en décembre, a été annoncée pour lundi matin, mais dès dimanche après-midi l'ouest du pays a été touché par des pluies parfois accompagnées de rafales de vent de 60 à 80km/h ainsi que par de grandes vagues sur le littoral.

Lundi, 40 départements ont été placés en vigilance orange. Des rafales de vent ont atteint plus de 100 km/h.

Mercredi 3 janvier, alors que la tempête Carmen vient de quitter l'Hexagone, la France est de nouveau frappée de plein fouet par la nouvelle tempête Eleanor qui a déjà privé d'électricité environ 200.000 foyers à 9h ce mercredi, affectant un grand quart nord-ouest du pays.

Lire aussi:

Il vient de braquer un McDonald’s mais ne s’attendait pas à tomber sur ce genre de clients
Un chien protège un garçon de trois ans perdu dans les bois
La mère de trois enfants saute dans un étang gelé pour sauver un chien – vidéo
La punition qu’un père administre à ses filles qui refusent de porter le voile
Tags:
préjudice, poule, tempête, Finistère, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook