France
URL courte
13930
S'abonner

Deux hélicoptères de l'armée française se sont écrasés ce vendredi près du lac de Carcès (Var), faisant au moins cinq morts.

Au moins cinq personnes ont péri dans le crash de deux hélicoptères de l'armée française survenu ce vendredi près du lac de Carcès (Var), à une cinquantaine de kilomètres de Saint-Tropez, annonce l'AFP citant une source proche de l'enquête.

​«Vers 9h00, deux hélicoptères de l'aviation légère de l'armée de terre (EALT) du Cannet-des-Maures se sont écrasés sur le secteur de Cabasse/Carcès, faisant plusieurs victimes», peut-on lire dans un communiqué de la préfecture du Var, cité par Reuters. 

​«Les hélicoptères se sont percutés, il y avait trois personnels dans l'un et deux dans l'autre, tous sont morts», a-t-on déclaré à la compagnie de gendarmerie de Brignoles.

D'autres sources avaient précédemment évoqué la recherche du corps d'une 6e personne à bord d'un des deux hélicoptères.

Les hélicoptères militaires impliqués dans l'accident sont deux appareils de l'École de l'aviation légère de l'Armée de terre (EALAT) du Cannet des Maures, a précisé la préfecture du Var dans un communiqué.

Vendredi matin, une vingtaine de militaires étaient sur place, ainsi que le commandant de groupement de gendarmerie et le sous-préfet du Var. Deux Dragons et un hélicoptère de gendarmerie ont été déployés sur place.

Lire aussi:

Macron a appelé Poutine pour discuter du vaccin russe contre le Covid-19 et de la Biélorussie
«Comportement de racailles»: deux maîtres-nageurs agressés et jetés dans une piscine de Melun
Trump explique ce qu’il considère comme «le plus gros problème dans le monde», la Russie impliquée
Tags:
crash d'hélicoptère, armée, Le Var, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook