France
URL courte
20415
S'abonner

«Nous travaillons à la structuration de l'Islam de France», a indiqué Emmanuel Macron au JDD. Toutefois, les internautes ont peu apprécié l’initiative, soulignant la séparation des religions et de l’État: «La "structuration de l'Islam de France" voulue par Macron n'est-elle pas incompatible avec "l’État ne reconnaît aucune religion"?».

Emmanuel Macron est déterminé à réorganiser l'Islam de France, voici ce qu'il a indiqué dans le JDD publié le dimanche 11 février.

«Nous travaillons à la structuration de l'Islam de France et aussi à la manière de l'expliquer, ce qui est extrêmement important. Quelle que soit l'option retenue, mon objectif est en tout cas de retrouver ce qui est le cœur de la laïcité, la possibilité de pouvoir croire comme de ne pas croire, afin de préserver la cohésion nationale et la possibilité d'avoir des consciences libres», a-t-il expliqué.

Afin de mener la réorganisation, il compte multiplier les entretiens et les consultations avec des chercheurs et des hommes politiques. Il entend «poser les jalons de toute l'organisation de l'Islam de France» d'ici à la fin du premier semestre 2018, note le JDD.

Au menu: création de nouvelles instances représentatives, financement des lieux de culte, formation des imams, réformation du Conseil français du culte musulman (CFCM).

Toutefois, les internautes ont peu apprécié cette initiative du Président.

«Je me pose une question. La "structuration de l'Islam de France" voulue par Macron n'est-elle pas incompatible avec "l'État ne reconnaît aucune religion"?», s'interroge @Looping_.

«Espérons qu'on aura encore le droit d'aller à la mosquée», a écrit l'utilisateur sous le pseudo @mtouhami.

«Et s'il travaillait à sa "déstructuration" carrément?», écrit @Lauri110519.

 

Lire aussi:

Ce célèbre Français a perdu près de 5 milliards de dollars en 24h à cause du coronavirus
Un garçon de 12 ans laisse son chiot sur le seuil d'un refuge avec une note déchirante - photos
Ce que l’on sait du conducteur de la voiture folle qui a fait 52 blessés en Allemagne
Tags:
organisations, internautes, réaction, islam, Emmanuel Macron, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook