Ecoutez Radio Sputnik
    Manifestation nationale du travail social, Paris, 14 février 2018

    «Le travail social en état d’urgence»: des centaines de manifestants à Paris (images)

    © Sputnik .
    France
    URL courte
    4150

    Une manifestation de travailleurs sociaux a rassemblé mercredi plusieurs centaines de personnes à Paris. Elles ont protesté contre la réforme annoncée des métiers du secteur et «des politiques d'austérité qui privilégient la marchandisation et la privatisation».

    Plusieurs centaines de manifestants, acteurs du travail social et étudiants, ont défilé mercredi dans les rues de Paris à l’initiative de la Commission de mobilisation du travail social Ile-de-France.

    Les participants à la marche portaient des banderoles «Le travail social en état d’urgence», «Non à la dictature du fric, oui à la République sociale».

    ​«Le patronat résolument En Marche entend remodeler de manière radicale l'action sociale […]. Il est temps de se mobiliser pour dire stop au mépris et à la cruauté patronale et gouvernementale! Pour défendre nos acquis conventionnels, nos conditions de travail, nos métiers! Opposons notre détermination», lit-on dans un communiqué de la Commission de mobilisation du travail social Ile-de-France publié sur le blog Danactu-Résistance.

    Manifestation nationale du travail social, Paris, 14 février 2018
    © Sputnik .
    Manifestation nationale du travail social, Paris, 14 février 2018

    La commission a dénoncé l’adoption prochaine de la feuille de route intitulée Social Business Act, qui prévoit «la multiplication des partenariats public/privé […], et la généralisation des Social Impact Bonds» (SIB), une tentative de financiarisation de l'action associative. 

    Selon les opposants à ce texte, ces projets constituent une «casse du secteur médico-social».

    Manifestation nationale du travail social, Paris, 14 février 2018
    © Sputnik .
    Manifestation nationale du travail social, Paris, 14 février 2018
    «Sous la houlette de Christophe Itier, haut-commissaire à l'Économie sociale et solidaire, un Social Business Act […] permettant au monde de la finance de faire du profit sur le dos de l'exclusion sociale, du handicap ou de la protection de l'enfance».

    Le syndicat unitaire des personnels des administrations parisiennes de la Fédération syndicale unitaire (SUPAP FSU), la CGT, le syndicat SUD (Solidaires, unitaires, démocratiques) et l’Union des cadres de Paris (UCP), ainsi que les travailleurs sociaux de la Direction de l'action sociale de l’enfance et de la santé (DASES) et du Centre d'action sociale de la ville de Paris (CASVP) ont aussi rejoint l’action de protestation.

    Manifestation nationale du travail social, Paris, 14 février 2018
    © Sputnik .
    Manifestation nationale du travail social, Paris, 14 février 2018

    «Pour enfoncer le clou, la réforme des métiers va prochainement entrer en vigueur. En niant les spécificités professionnelles, la standardisation va aseptiser nos pratiques professionnelles. Pour les étudiant-e-s, la précarité liée aux difficultés de faire financer ses études par Pôle Emploi et à la raréfaction des stages est déjà grande», a déclaré la commission dans son texte.

    Manifestation nationale du travail social, Paris, 14 février 2018
    © Sputnik .
    Manifestation nationale du travail social, Paris, 14 février 2018

    Un deuxième jour de mobilisation est prévu pour le jeudi 15 février.

    Manifestation nationale du travail social, Paris, 14 février 2018
    © Sputnik .
    Manifestation nationale du travail social, Paris, 14 février 2018

    Lire aussi:

    Ce danger d’Instagram pour la santé montré du doigt par les psychologues
    La France insoumise manifeste contre le «coup d’État social» de Macron à Paris (vidéos)
    Manifestation: «120 ans de modèle social, c’est plus fort qu’une décision jupitérienne»
    Tags:
    travail social, manifestation, Commission de mobilisation du travail social Ile-de-France, Christophe Itier, Paris, France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik