Ecoutez Radio Sputnik
    Coiffure

    À Sarcelles, un élève rasé et frappé en raison de sa crête décolorée «non-coranique»

    CC0 / Pixabay
    France
    URL courte
    22530

    Un enseignant d’une école coranique de Sarcelles a été condamné à 12 mois de prison dont quatre avec sursis après avoir brutalement battu son élève de 12 ans et rasé son crâne car il jugeait que sa coiffure blonde était «interdite par les règles coraniques».

    Une coiffure peut-elle être offensante? En tout cas, c'est l'opinion d'un enseignant d'une école coranique de Sarcelles, dans le Val-d'Oise, qui a été condamné à un an de prison pour avoir frappé et rasé la tête d'un de ses élèves de 12 ans. Pour lui, la coiffure du jeune garçon était «interdite par les règles coraniques».

    L'incident choquant s'est produit en avril dernier, lorsque le garçon s'est présenté à son cours d'arabe à la mosquée des Sablons. Pour se venger, l'ado a jeté des œufs sur la porte du domicile de son professeur. Devinant bien l'identité du vandale, l'enseignant a appelé le beau-père de l'enfant pour lui demander l'autorisation de le punir sévèrement. Ce dernier a donné son autorisation à condition qu'«on ne lui fasse pas de marques.»

    Alors que le garçon finissait de nettoyer la porte, il s'est retrouvé face à plusieurs adultes dépêchés par l'enseignant. Il s'agissait là du frère de l'enseignant, âgé de 20 ans, et de deux animateurs de la ville, âgés de 24 et 29 ans.

    Durant l'audience, le 8 mars, l'ado a raconté avoir été, pendant environ deux heures, giflé, frappé à coups de poings et son crâne écrasé contre le sol. À son retour, son beau-père l'a conduit à l'hôpital à la demande de sa mère.

    Selon Actu.fr, le lendemain, l'un des agresseurs s'est présenté chez la mère du garçon et lui aurait donné la somme de 100 euros.

    Les trois autres agresseurs étaient jugés pour avoir participé à l'agression de l'élève et ont été condamnés à des peines supérieures aux réquisitions allant de six à huit mois dont quatre avec sursis.

    Lire aussi:

    Un voleur de voiture de 10 ans se fait pourchasser par la police pendant une heure (vidéo)
    Un garçon de 7 ans jugé trop agressif menotté par la police américaine (vidéo)
    Agression antisémite, Macron mobilise la République
    Tags:
    peine, enseignant, France, Sarcelles
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik