Ecoutez Radio Sputnik
    Steve Bannon

    Bannon au FN: «Laissez-les vous appeler racistes, portez-le comme un badge d’honneur»

    © REUTERS / Pascal Rossignol
    France
    URL courte
    15194

    Bien connu pour ses positions extrêmes en matière d’immigration, l’ex-stratège de Donald Trump Steve Bannon a donné un conseil controversé aux partisans du FN lors du congrès du parti samedi: ces derniers doivent porter des accusations de racisme comme un «badge d'honneur».

    Invité au congrès du Front national, l'ex-conseiller stratégique de la Maison-Blanche Steve Bannon a été accueilli par des applaudissements chaleureux. Il est apparu aux côtés de la dirigeante du parti et a conseillé à ses partisans d'affirmer haut qu'ils étaient «racistes» et de le porter en tant que «badge d'honneur».

    «Laissez-les vous appeler, racistes, xénophobes, nativistes», a-t-il déclaré. Portez-le comme un badge d'honneur, car chaque jour qui passe nous sommes de plus en plus forts tandis qu'eux s'affaiblissent.»

    Dans son discours, l'Américain a mis en relief l'inéluctabilité de la croissance du populisme nationaliste.

    «Vous faites partie d'un mouvement mondial qui est plus grand que la France, que l'Italie, que la Pologne, que la Hongrie», a-t-il lancé aux délégués du FN. «L'histoire est de notre côté, c'est la principale raison pour laquelle les mondialistes n'ont pas de réponses à nos questions», a-t-il affirmé.

    Les Américains doivent apprendre du FN car, comme il l'a confié, le mouvement populiste aux États-Unis n'a pas plus de 15 ans.

    De plus, M.Bannon a fustigé les médias traditionnels pour leur traitement des militants de la droite nationaliste.

    «Vous vous battez pour votre liberté? Ils vous traitent de xénophobe», a-t-il lancé. «Vous vous battez pour votre pays? On vous traite de raciste. Mais le temps de ces paroles dégueulasses est terminé»

    Toutefois, les propos et conseils de l'ancien stratège du Président américain n'ont pas reçu un accueil des plus chaleureux sur la Toile.

     

     

    Lire aussi:

    Un ancien conseiller de Trump en Europe veut rassembler les nationalistes
    Trump accuse son ancien conseiller Steve Bannon d'avoir perdu la raison
    Donald Trump limoge son conseiller pour les questions stratégiques
    Tags:
    racisme, Steve Bannon, Marine Le Pen, Lille, France, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik