Ecoutez Radio Sputnik
    Manifestation à Paris contre les violences policières

    «Désarmons-le!»: manifestation contre les violences policières à Paris (images)

    © Sputnik .
    France
    URL courte
    252232

    Quelque 2.000 personnes sont descendues dans les rues de la capitale française ce samedi sous une pluie neigeuse pour dénoncer les violences des forces de l'ordre.

    Le mauvais temps n'a en rien empêché ces 2.000 personnes, selon la Préfecture de police, de défiler samedi après-midi dans le cadre d'une «marche des solidarités» pour attirer de nouveau l'attention sur les violences policières, les discriminations et la politique migratoire du gouvernement.

    Les manifestants brandissent des pancartes «Désarmons-le»
    © Sputnik .
    Les manifestants brandissent des pancartes «Désarmons-le»

    Le rassemblement a réuni des collectifs de soutien aux migrants et aux familles de victimes de violences policières sur la place de l'Opéra. Les manifestants brandissaient des pancartes «Désarmons-le» et «Le racisme d'État tue».

    Réunis pour la plupart à l'appel d'associations de soutien aux migrants et aux sans-papiers, les participants à la marche scandaient «Pas de justice, pas de paix», «Police partout, justice nulle part», «Mur par mur, pierre par pierre, nous détruirons vos centres de rétention».

    Manifestation à Paris contre les violences policières
    © Sputnik .
    Manifestation à Paris contre les violences policières
    Manifestation à Paris contre les violences policières
    © Sputnik .
    Manifestation à Paris contre les violences policières

    Des manifestants ont également affiché leur soutien aux Kurdes, notamment à la ville syrienne d'Afrine, qui est récemment devenue le théâtre d'une opération militaire turque.

    Manifestation à Paris contre les violences policières
    © Sputnik .
    Manifestation à Paris contre les violences policières

    D'autres ont réclamé «Justiça por Marielle» («Justice pour Marielle») en hommage à Marielle Franco, conseillère municipale de Rio de Janeiro tuée à 38 ans dans le mitraillage de sa voiture mercredi alors qu'elle revenait d'un rassemblement pour la promotion des femmes noires.

    «C'est un rassemblement contre les violences policières, contre les discriminations, partout dans le monde. Marielle Franco luttait pour les droits des femmes noires, contre le racisme, contre la violence de la police et des militaires, et elle a été assassinée parce qu'elle était un symbole de tout ça», a expliqué à l'AFP Natalia, une étudiante brésilienne.

    Lire aussi:

    Une conseillère municipale de Rio tuée dans sa voiture en pleine rue au Brésil
    Europe: des rassemblements pro-kurdes en pleine opération turque à Afrine (vidéos)
    8 mars: une manifestation contre la discrimination des femmes à Paris (vidéo)
    Tags:
    violences policières, sans-papiers, soutien, migrants, manifestation, justice, police, Paris, France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik