France
URL courte
Prise d'otages dans un supermarché dans l'Aude (28)
29225
S'abonner

Selon des sources proches de l'enquête, le preneur d'otages à Trèbes a été tué par les forces de l'ordre.

Le terroriste du supermarché à Trèbes a été tué par les forces de l'ordre au cours de l'assaut, selon des sources proches de l'enquête. Deux gendarmes ont été blessés, d'après la même source. Le ministre français de l'Intérieur, Gérard Collomb, a confirmé la mort du preneur d'otages qui a fait ce vendredi trois tués. Il l'a d'ailleurs qualifié de terroriste et a déclaré qu'il avait agi seul.

Le preneur d'otages avait 26 ans et s'appelait Redouane Lakdim, a fait savoir vendredi Gérard Collomb, ministre français de l'Intérieur.

Rappelons que ce vendredi, un individu a ouvert le feu sur un groupe de CRS à Trèbes, en blessant un, avant de se réfugier dans un magasin Super U et d'y prendre des otages. Selon des témoins, cités par la presse française, l'assaillant aurait crié «Allahu akbar» et aurait affirmé «Vous êtes en train de bombarder la Syrie, vous allez mourir».

D'après le parquet, le preneur d'otages s'est revendiqué de Daech* et la section antiterroriste s'est saisie de l'affaire. Emmanuel Macron a qualifié l'attaque de terroriste.

Il a ensuite été indiqué que l'auteur de l'attaque et de la prise d'otages était un Marocain suivi pour radicalisation.

D'après BFM TV, au moins trois morts et deux blessés sont imputés au terroriste présumé. Deux personnes ont été tuées dans le supermarché et une autre lors du périple du preneur d'otages.

L'organisation terroriste Daech* a revendiqué les attaques, annonce Reuters.

*Daech, organisation terroriste interdite en Russie.

Dossier:
Prise d'otages dans un supermarché dans l'Aude (28)

Lire aussi:

La Chine alerte sur un possible krach des marchés occidentaux: «Il faut être très vigilant»
Moscou appelle à «ne pas jouer avec le feu» après l'adoption de nouvelles sanctions US
Passeport vaccinal: l’UE avance, la France n’y coupera pas
Une vidéo inédite de l'attaque iranienne contre une base US après l’assassinat de Soleimani
Tags:
terrorisme, Trèbes, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook