France
URL courte
Prise d'otages dans un supermarché dans l'Aude (28)
15118
S'abonner

Le preneur d'otages dans l'Aude voulait «tout faire sauter» en cas d'intervention des forces de l'ordre, selon le procureur de Paris.

Le terroriste, dont les attaques dans le département français de l'Aude ont fait aujourd'hui plusieurs morts, voulait «tout faire sauter» en cas d'intervention des forces de l'ordre, selon le procureur de Paris.

«Le colonel du groupement de la gendarmerie de l'Aude a échangé sa place avec celle des otages, l'auteur sortait alors du supermarché, en menaçant le colonel de gendarmerie avec son arme, sollicitait la remise d'un chargeur et menaçait de tout faire sauter en cas d'intervention des forces de la gendarmerie, il se retirait alors ensuite dans le supermarché», a fait savoir le procureur de Paris François Molins.

Et de poursuivre que dans des circonstances qui restent à préciser, «il tirait alors à plusieurs reprises sur le colonel qu'il blessait très grièvement»:

«Ces tirs déclenchaient alors l'assaut du GIGN qui neutralisait l'auteur des faits à 14h20, deux gendarmes du GIGN ont été blessés au cours de cette opération».

Ce vendredi, un individu a ouvert le feu sur un groupe de CRS à Trèbes, en blessant un, avant de se réfugier dans un supermarché Super U et d'y effectuer une prise d'otages. Selon des témoins, cités par la presse française, l'assaillant aurait crié «Allahu akbar» et aurait affirmé «Vous êtes en train de bombarder la Syrie, vous allez mourir».

Le preneur d'otages à Trèbes, qui a été qualifié de terroriste par le Président français et l'Intérieur, avait 26 ans et s'appelait Redouane Lakdim, a annoncé Gérard Collomb, ministre français de l'Intérieur. Le tueur est un Marocain connu de la Direction générale de la Sécurité intérieure (DGSI). Dans la soirée de vendredi, Emmanuel Macron a déclaré que le bilan actuel était de trois morts et 16 blessés.

D'après le parquet, le preneur d'otages s'est revendiqué comme étant de Daech* et la section antiterroriste s'est saisie de l'affaire. L'organisation terroriste Daech* a revendiqué les attaques, annonce Reuters.

*Daech, organisation terroriste interdite en Russie.

Dossier:
Prise d'otages dans un supermarché dans l'Aude (28)

Lire aussi:

«Conte dit à une Europe morte d'aller se faire foutre», divorce à l'italienne entre Rome et l'UE?
Covid 19: un cardiologue camerounais met en garde contre le traitement du professeur Raoult
Édouard Philippe prolonge le confinement pour deux semaines
Tags:
terroristes présumés, Daech, François Molins, Aude, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook