France
URL courte
Prise d'otages dans un supermarché dans l'Aude (28)
309
S'abonner

Au lendemain de l'attentat survenu dans l'Aude, dans le sud de la France, un groupe d'enquêteurs a retrouvé dans l'appartement de l'assaillant des notes ressemblant à un testament où il se revendiquait de Daech*, selon des sources proches de l'enquête.

La perquisition réalisée au domicile du tueur de Carcassonne et Trèbes, Radouane Lakdim, a permis de trouver des «notes faisant allusion» au groupe terroriste Daech* et s'apparentant à un testament, a appris l'AFP samedi de sources concordantes.

«La perquisition […] a permis la découverte de notes faisant allusion à Daech* et faisant penser à un testament, ainsi que des supports numériques», a indiqué une source judiciaire.

Selon une source proche de l'enquête, «les enquêteurs ont retrouvé un testament écrit à la main où il se revendique» de l'organisation terroriste.

Comme l'a indiqué par la suite Le Point, trois engins explosifs artisanaux et une arme de poing ont été retrouvés non loin du corps du terroriste dans le supermarché.

Les enquêteurs cherchent à déterminer les raisons du passage à l'acte de ce Français d'origine marocaine de 25 ans et à trouver d'éventuelles complicités. Fiché S en raison de ses liens avec la mouvance salafiste depuis 2014, Radouane Lakdim avait été un temps suivi par les autorités en raison de soupçons concernant une radicalisation mais cette surveillance n'avait pas permis de déceler de signe précurseur d'actions violentes.

Vendredi 23 mars, Radouane Lakdim a été abattu par des membres du Groupe d'intervention de la gendarmerie nationale (GIGN) alors qu'il s'était retranché dans un supermarché de Trèbes (Aude), commune située à 10 kilomètres de Carcassonne. Peu avant, il avait braqué une voiture en tuant son propriétaire et tiré sur quatre CRS à Carcassonne.

L'attaque a fait quatre morts, dont trois dans le supermarché, en comptant le lieutenant-colonel Arnaud Beltrame qui a succombé à ses blessures samedi 24 mars, et quinze blessés, dont un se trouve toujours dans un état grave. L'attaque a été revendiquée par Daech*.

*Organisation terroriste interdite en Russie

Dossier:
Prise d'otages dans un supermarché dans l'Aude (28)

Lire aussi:

«Je ne suis pas un tueur»: le Premier ministre slovaque refuse le renvoi du vaccin russe Spoutnik V
Risque de guerre civile: «La situation est bien plus grave que ce que les gens imaginent», selon Me de Montbrial
Nouvelle nuit de violences urbaines en banlieue lyonnaise, plus d’une dizaine de voitures incendiées – images
Les pilotes d'un Boeing 737 MAX arrêtent un moteur en plein vol
Tags:
appartement, notes, testament, assaillants, attentat, victimes, Daech, Trèbes, Aude, Carcassonne, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook