Ecoutez Radio Sputnik
    Pris d'otages dans un supermarché Super U à Trèbes, en France

    «Combien de victimes faut-il encore»: des Français réagissent aux attaques dans l’Aude

    © REUTERS / Jean-Paul Pelissier
    France
    URL courte
    Prise d'otages dans un supermarché dans l'Aude (27)
    40455

    Les attaques meurtrières de Trèbes et de Carcassonne, effectuées par un islamiste naturalisé français, ont provoqué une vague de réactions sur internet. Les utilisateurs des réseaux sociaux s’interrogent notamment sur les mesures que le Président Macron et le gouvernement comptent prendre face à l’islamisme radical.

    Bouleversés par les attaques du 23 mars dans l’Aude, revendiquées par Daech*, les internautes envoient des mots de soutien aux proches des victimes, mais aussi critiquent la politique du gouvernement et du Président Macron face aux radicaux islamistes.

    ​​Certains s’adressent directement au chef de l’État Emmanuel Macron, critiquant sa politique actuelle en matière de sécurité…

    ​… ou s’attaquent au ministre de l’Intérieur Gérard Collomb, qui a fait illuminer l'hôtel de Beauvau aux couleurs de la France, en l’honneur du lieutenant-colonel Arnaud Beltrame tué dans l’Aude:

    ​Les internautes notent que l’auteur de l’attaque, Radouane Lakdim, un Français d'origine marocaine de 25 ans, était fiché S depuis 2014, mais s’est quand même vu accorder la nationalité française ce qui discréditerait le système national de naturalisation.

    ​France Info a affirmé samedi que le terroriste avait été naturalisé en 2004 et non en 2015, comme c’était annoncé précédemment par BFM TV. Mais pour les Français, qui réclament des actions plus concrètes du gouvernement, cette précision ne change pas la situation générale.

    ​Les internautes rendent hommage aux victimes des attaques et commémorent Arnaud Beltrame, qui s’est livré en échange des otages du supermarché, a été grièvement blessé et a succombé plus tard à l’hôpital.

    ​​

    ​Des images du lieutenant-colonel Beltrame circulent sur internet dans le cadre d’une action commémorative lancée par des personnes qui appellent à ne pas donner de visibilité à un terroriste, mais rendre hommage à ce nouveau héros de la nation.

    ​Un Français d'origine marocaine de 25 ans, Radouane Lakdim, fiché S, a mené plusieurs attaques vendredi 23 mars à Carcassonne et Trèbes (Aude), avant d'être abattu par le GIGN dans un supermarché Super U. Il s'était présenté comme «un soldat» du groupe djihadiste Daech*, qui a revendiqué les attaques. Les attaques ont fait quatre morts, dont trois dans le supermarché, en comptant le lieutenant-colonel Arnaud Beltrame qui a succombé à ses blessures le 24 mars, et 15 blessés.

    Depuis janvier 2015, la France est visée par une vague d'attentats djihadistes qui a fait plus de 240 morts.

    *Organisation terroriste interdite en Russie

    Dossier:
    Prise d'otages dans un supermarché dans l'Aude (27)

    Lire aussi:

    Il enraie «l’équipée meurtrière d'un terroriste»: la France rend hommage à Arnaud Beltrame
    «Égorgé» ou poignardé? Les Français en quête de la vérité sur la mort du gendarme Beltrame
    Daech revendique les attaques dans le sud de la France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik