Ecoutez Radio Sputnik
    Cimetière

    Où sera-t-il enterré, «au Père-Lachaise»? La polémique autour du terroriste de Trèbes

    CC0 / Pixabay
    France
    URL courte
    Prise d'otages dans un supermarché dans l'Aude (27)
    37172

    Parmi les sujets qui fâchent en cette période d'après l'attentat dans l'Aude, le dernier en date concerne l'inhumation de l'auteur de l'attaque. Soutenu par de nombreux Français, l'ancien maire de Carcassonne, Jean-Claude Perez, espère que le terroriste sera enterré «ailleurs qu'à Carcassonne».

    Une vive polémique a éclaté autour de l'inhumation du terroriste de l'Aude, le Français d'origine marocaine Redouane Lakdim, et plus précisément autour du lieu de sa dernière demeure. Jean-Claude Perez, ancien maire de Carcassonne, espère que «les autorités persuaderont la famille de faire enterrer le terroriste ailleurs qu'à Carcassonne».

    Évoquant le sujet dans un entretien accordé à la Dépêche du Midi, l'ex-député-maire a affirmé craindre que dans ce cas la ville puisse devenir «un lieu de pèlerinage». Un habitant de Carcassonne a lancé une pétition pour défendre la ville: prénommé «Interdire les funérailles du terroriste Redouane Lakdim sur Trèbes ou Carcassonne», le document a déjà récolté quelque 6.000 signatures et de nouvelles ne cessent d'affluer.

    Sur les réseaux sociaux, les utilisateurs n'ont pas caché leur grogne au sujet, qualifiant les projets d'une éventuelle inhumation en France de honteux.

    ​L'attitude de l'Etat au problème du terrorisme a été également mis en cause:

    ​Certains ont ironisé, supposant où ailleurs pourrait-il être enterré:

     

    ​​

    Un Français d'origine marocaine de 25 ans, Radouane Lakdim, fiché S, a mené plusieurs attaques vendredi 23 mars à Carcassonne et Trèbes (Aude), avant d'être abattu par le GIGN dans un supermarché Super U. Il s'était présenté comme «un soldat» du groupe djihadiste Daech*, qui a revendiqué les attaques. Les attaques ont fait quatre morts, dont trois dans le supermarché, en comptant le lieutenant-colonel Arnaud Beltrame qui a succombé à ses blessures le 24 mars, et 15 blessés.

    *Organisation terroriste interdite en Russie

    Dossier:
    Prise d'otages dans un supermarché dans l'Aude (27)

    Lire aussi:

    La tour Eiffel éteinte en hommage aux victimes des attentats dans l’Aude
    Daech revendique les attaques dans le sud de la France
    «Combien de victimes faut-il encore»: des Français réagissent aux attaques dans l’Aude
    Tags:
    habitants locaux, pétition, réseaux sociaux, polémique, enterrement, assaillants, terrorisme, Carcassonne, Trèbes, Aude, France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik