Ecoutez Radio Sputnik
    Destructions au Yémen

    Les Français disent non à la livraison d’armes à la coalition arabe

    © AP Photo / Osamah Abdulrhman
    France
    URL courte
    8332

    75% des Français se prononcent pour l'arrêt des fournitures d'armes aux membres de la coalition arabe opérant au Yémen. Leur gouvernement entendra-t-il ce message?

    Trois quarts des Français souhaitent que le Président Macron suspende les livraisons d'armes aux pays impliqués dans la guerre au Yémen, dont l'Arabie saoudite et les Émirats arabes unis, selon un récent sondage réalisé par YouGov.

    Au total, 88% des personnes interrogées estiment que la France doit cesser de fournir des armes à tout pays en cas de risque de leur utilisation contre les populations civiles. 75% des sondés se sont ainsi prononcés contre la livraison de matériel de guerre aux membres de la coalition arabe opérant au Yémen.

    «À l'occasion du troisième anniversaire du début de l'implication saoudienne dans le conflit yéménite, il est l'heure pour le gouvernement français d'entendre ce message», a déclaré Eoin Dubsky de l'ONG SumOfUs qui avait commandé l'étude.

    Certains pays européens, dont l'Allemagne, ont récemment pris la décision de restreindre leurs relations militaires avec la coalition arabe, mais la France, le Royaume-Uni et les États-Unis se sont abstenus de suivre leur exemple.

    La France est l'un des trois plus grands exportateurs d'armes dans le monde, l'Arabie saoudite et les EAU figurant parmi ses principaux acheteurs.

    En 2016, Paris aurait vendu pour 2 milliards de dollars d'armes à Riyad et Abou Dabi. Selon les estimations de l'Institut SIPRI, dans la période comprise entre 2013 et 2017, la France a été le deuxième fournisseur d'armes aux EAU et le troisième à l'Arabie saoudite.

    Le conflit yéménite a pour le moment fait plus de 10.000 morts, tandis que près de 3 millions de personnes ont dû quitter leur foyer.

    Lire aussi:

    Yémen: les ventes d'armes françaises à Riyad sous le feu des critiques
    Des corps d’enfants brûlés par la frappe saoudienne au Yémen (vidéo)
    Rome double ses livraisons d’armes à Riyad malgré les appels de l’UE à l’embargo
    Tags:
    conflit, sondage, livraisons d'armes, coalition arabe, SIPRI, Emmanuel Macron, Yémen, Arabie Saoudite, France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik