France
URL courte
874
S'abonner

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu se retrouve sous le feu de virulentes critiques depuis qu’il a exprimé ses condoléances lors d’une conversation téléphonique avec le fils de Mireille Knoll, assassinée à Paris. La question que certains internautes se posent: ne serait-ce pas un moyen d’instrumentaliser la politique?

Dimanche, le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a exprimé au fils de Mireille Knoll, une française juive de 85 ans, rescapée de la rafle du Vel d'Hiv, assassinée vendredi dernier à Paris, la solidarité d'Israël avec la famille de la victime.

«Le peuple et l'État d'Israël vous étreignent, c'est un assassinat révoltant. […] Votre chère mère, qui a été tuée de façon aussi cruelle, nous rappelle les luttes qui sont devant nous», a déclaré M.Netanyahu lors d'un entretien téléphonique avec le fils de Mireille, Daniel Knoll, qui a été diffusé par la «Deux», une chaîne de télévision privée.

Une fois que cette information a été diffusée par des médias, les internautes se sont interrogés sur le côté éthique de ce geste, en enflammant la twittosphère avec leurs critiques venimeuses.

Nombreux ont été ceux qui ont évoqué le conflit palestinien et ce qu'il se passe à Gaza.

​Les autres ont sombré dans les critiques visant sa personnalité. Ils se demandaient ainsi s'il avait le droit moral d'exprimer sa compassion au fils de Mireille Knoll.

​Certains ont toutefois encouragé ce geste de soutien.

Mireille Knoll, juive de 85 ans, a été victime d'un crime violent vendredi dernier. Le corps de l'octogénaire handicapée et souffrant de la maladie de Parkinson a été retrouvé en partie carbonisé. Selon un de ses deux fils, elle habitait seule et ne sortait qu'en fauteuil roulant accompagnée de son auxiliaire de vie. Les enquêteurs ont découvert plusieurs départs de feu et de multiples traces de coups de couteau. Décrite comme très «gentille» par ses voisins, Mireille Knoll avait échappé à la rafle du Vel d'Hiv. Elle vivait au deuxième étage d'un immeuble de l'avenue Philippe-Auguste (XIe arrondissement) considéré comme «habituellement très calme», selon des voisins.

Née en 1932 à Paris, Mireille Knoll est une rescapée de la rafle du Vel d'Hiv survenue dans la capitale en juillet 1942. Grâce au passeport brésilien de sa mère, elles ont pu toutes les deux s'enfuir. A cette époque, elle avait 10 ans. Réfugiée au Portugal, Mireille revient à Paris à la fin de la guerre.

Lire aussi:

Des photos d’employés des pompes funèbres pendant l’enterrement de Maradona scandalisent l’Argentine
Comment les policiers ont justifié les coups portés sur le producteur de musique à Paris
Un scientifique nucléaire iranien de haut rang assassiné près de Téhéran - images
Producteur passé à tabac: une nouvelle vidéo, filmée par un voisin, accable encore plus la police
Tags:
commentaires, internautes, meurtre, crimes, politique, Mireille Knoll, Benjamin Netanyahou, Israël, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook