France
URL courte
1028
S'abonner

Richard Trinquier, maire de Wissous, dans l’Essonne, a été placé en garde à vue le dimanche 8 avril après avoir menacé des gens du voyage alors qu’il était armé d’un katana et en état d’ébriété.

Le maire de Wissous, Richard Trinquier, a été placé en garde à vue le dimanche 8 avril pour détention d'armes.

Comme l'indique le Parisien, le maire a été arrêté alors qu'il tentait d'empêcher l'installation de gens du voyage sur le parking d'une crèche privée située avenue Jeanne-Garnerin, entre les autoroutes A6 et A10.

«Il a menacé les gens du voyage avec un katana», a expliqué par la suite le parquet d'Evry.

En plus du katana, Richard Trinquier était également équipé d'un gilet pare-balles et d'une arme de poing 9 millimètres. Ce sont les gens du voyage qui ont alerté la police. L'élu possède une autorisation de détention d'armes car pratiquant le tir sportif, mais il n'a aucunement le droit de port d'arme.

D'après le journal le Monde, se référant à une source proche de l'enquête, l'édile était accompagné de son premier adjoint et de policiers municipaux au moment où les menaces ont été proférées.

Son test d'alcoolémie s'est avéré positif.

Lire aussi:

Mort de George Floyd: le gouverneur du Minnesota annonce la mobilisation totale de la Garde nationale
Les violences urbaines s'étendent, et avec elles les territoires perdus de la République?
Les Français font davantage confiance à Didier Raoult qu’à Olivier Véran, selon un sondage
Tags:
police, armements, maire, Essonne, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook