France
URL courte
1151489
S'abonner

Lors de sa longue intervention en direct sur BFM TV, Emmanuel Macron a entre autres tenu à expliquer que c’était lui qui avait «convaincu Trump» de rester en Syrie au moment où il voulait se désengager. Suite à cette déclaration, le Net français semble se poser une seule question: est-ce que Macron a réussi à convaincre son peuple par ce discours?

Parmi de nombreuses déclarations faites par le chef de l'État lors d'une émission en direct sur BFM TV, au moins une n'a pas échappé aux téléspectateurs français. Sujet sensible qui s'inscrit dans l'ordre du jour international, les frappes effectuées par les États-Unis, la France et le Royaume-Uni ont pris une autre tournure quand Emmanuel Macron a déclaré que c'était bien lui qui avait «convaincu Donald Trump» de rester en Syrie au moment où la partie américaine voulait se désengager.

«Il y a 10 jours, Donald Trump disait que les États-Unis avaient vocation à se désengager de la Syrie. Nous l'avons convaincu qu'il fallait rester dans la durée. Nous l'avons aussi convaincu de limiter les frappes aux capacités chimiques alors qu'il y avait eu un emballement médiatique par voie de tweets.»

Suite à cette déclaration, de nombreux internautes français se sont demandés si Emmanuel Macron avait réussi à être convaincant à la télévision aussi bien qu'il l'avait été quand il aurait convaincu Trump de s'engager en Syrie.

Plusieurs ont même publié des sondages sur Twitter du genre «êtes-vous convaincu par l'intervention d'Emmanuel Macron sur BFM TV?»

D'autres internautes se sont demandés si Emmanuel Macron avait «convaincu» les animateurs de l'émission, Jean-Jacques Bourdin et Edwy Plenel.

Les internautes français sont également restés fidèles à leur humour:

Un utilisateur des réseaux sociaux a qualifié cette diplomatie de Macron de «géopolitique de bac à sable»:

Lire aussi:

Caricatures: Macron se prononce pour la première fois depuis la polémique sur ses propos
Un chef partage son secret pour des pommes de terre rôties parfaites 
Un commerçant de Nîmes interdit l’entrée de son magasin aux femmes voilées
«Expulsion des islamistes»: des affiches représentant le Christ ensanglanté dans les rues de Béziers – photo
Tags:
États-Unis, Donald Trump, Emmanuel Macron, Syrie, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook