Ecoutez Radio Sputnik
    Raj charge son portable à un arrêt de bus

    Comment vivre en France sans argent? Il partage son expérience

    © Photo. Raj
    France
    URL courte
    Diana Saifullina
    13263

    «La première partie de la journée consistait à chercher à manger le matin, avant le passage des poubelles devants les supermarchés»: est-il possible de vivre sans argent en France et comment y parvenir? Le blogueur français Autodisciple a renoncé à l’argent pendant 30 jours a partagé son expérience avec Sputnik.

    Et si l'on réduisait le minimum vital mensuel à zéro? Le youtubeur français Raj a lancé le défi de vivre sans argent pendant 30 jours et l'a partagé sur sa chaîne Youtube Autodisciple avec ses quelque 170.000 abonnés.

    Quand on est habitué au confort quotidien, cela peut même paraître inconcevable de se retrouver sans ressources financières. Cela fait notamment émerger les questions élémentaires relatives à la survie: comment se nourrir et où dormir?

    «La première partie de la journée consistait à chercher à manger le matin, avant le passage des poubelles devants les supermarchés, puis à faire les fins de marché vers 14 heures, puis les boulangeries et restaurants le soir juste après leurs fermeture», a-t-il commenté pour Sputnik, précisant que ce n'était pas difficile vu le gaspillage quotidien de nourriture dans les villes.

    Néanmoins, Raj n'a pas seulement décidé de se passer d'argent. Ses nouvelles règles comprenant entre autres une clause importante à préciser: ne pas retourner à son domicile et ne pas accepter l'aide de son entourage… ce qui compliquait davantage sa situation.

     

     

    «Entre chacun de ces moments clefs, il me fallait soit rencontrer des gens en espérant pouvoir dormir chez eux soit trouver un lieu squattable pour la nuit», a expliqué le blogueur.

    C'est ainsi qu'il était confronté à la nécessité de demander à ses nouvelles connaissances de l'héberger et de partager leur repas avec lui. Certaines personnes pratiquaient notamment le freeganisme (consommer ce qui est gratuit et vegan) et le squat (occuper un lieu pour y vivre sans l'accord du propriétaire), permettant de vivre quasiment sans ressources financières.

    Cependant, le plus dur est devenu le fait d'être entouré d'autres personnes la majorité de temps sans avoir un véritable chez soi où se reposer et réfléchir.

    Cette expérience a fait comprendre à Raj «qu'en dehors du loyer et des problèmes de santé, toutes les dépenses pouvaient être évitées relativement facilement».

    Un autre point qui a attiré son attention a été «le gaspillage immense de nourriture» qui n'était pas uniquement de la faute des restaurateurs.

    «Mais beaucoup de restaurateurs et gérants de magasins ont conscience de ce gâchis et sont tout-à-fait prêts à aider ceux qui viennent leur demander. Il suffit de leur demander poliment, avec le sourire et au bon moment», a-t-il conseillé.

    Raj près dun squat à Amsterdam
    Raj près d"un squat à Amsterdam

    Le youtubeur estime entre autres que «ce mode de vie sans argent est une alternative envisageable au fait de vouloir gagner beaucoup de liberté en créant une entreprise qui rapporte de l'argent» et «ne pas tomber dans la routine métro-boulot-dodo».

    «Sans argent tout prend plus de temps, mais quand on ne travaille pas, on dispose de plus de temps, les tâches à accomplir ne sont pas ennuyeuses quand on est avec des amis», a-t-il ajouté.

    Raj a partagé son quotidien durant ces 30 jours sur sa chaîne YouTube où il avait déjà parlé de plusieurs autres de ses projets comme par exemple ne prendre que des douches froides en hiver, ne dépenser que des bitcoins, dire oui à tout ou lire 30 livres en un mois.

    «J'aime bien prendre de nouvelles habitudes pour voir le monde d'un œil neuf», a-t-il conclu. 

     

    Lire aussi:

    L’escalade à Gaza n’aura pas d’impact sur le processus de paix, selon la Maison-Blanche
    Affaire Skripal: Londres se vengerait de Moscou pour la Ghouta orientale
    Faire confiance à ses voisins rendrait plus riche
    Tags:
    youtubeur, vidéo, argent, vie, logement, YouTube, France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik