France
URL courte
28384
S'abonner

Ce samedi, la place de l'Opéra à Paris est le point de départ de «La Fête à Macron» organisée à l'appel d'un député de La France insoumise à l’occasion du premier anniversaire de l’investiture d'Emmanuel Macron à la présidence. Les manifestants prônent la «Résistance» au «coup d’État social» réalisé par «le Président des riches».

Des milliers de manifestants se sont réunis dans l'après-midi du samedi 5 mai place de l'Opéra à Paris pour «La Fête à Macron». Sputnik est présent à ce rassemblement, organisé à l'appel du député de La France insoumise François Ruffin.

Scandant «Résistance» en écho à Jean-Luc Mélenchon présent à ce rassemblement, les participants brandissent des pancartes sur lesquelles sont inscrits les slogans «Stop Macron», «Non au coup d'État social», ««Pour sortir des traités européens», «A bas le Président des riches» et «La seule crainte — notre unité». «On est là, on est la France insoumise!», entend-on dans les rangs des manifestants. Le Parti communiste français (PCF) s'est aussi joint au mouvement.

«Ce qui est dramatique, c'est la situation sociale», a déclaré sur TF1 le Président des Insoumis Jean-Luc Mélenchon. «Le sujet, c'est les cadeaux sans fin qui sont faits aux riches et la difficulté de vivre du peuple français.»

Des rassemblements similaires sont également organisés dans d'autres villes comme Bordeaux, Lyon et Toulouse.

Le souhait des organisateurs était de créer une ambiance calme et festive. Certains manifestants sont venus avec leurs pique-niques tandis qu'un orchestre s'est installé devant l'opéra Garnier.

La France insoumise s'est ensuite félicitée de la forte mobilisation lors de cette «fête», bien que la préfecture de police ait constaté la présence de 40.000 manifestants.

Quelque 2.000 policiers et gendarmes devraient assurer la sécurité de cette «manifestation pot-au-feu», ont précédemment indiqué des médias. Trois manifestants ayant sur eux des armes artisanales ont été interpellés, a annoncé la chaîne BFMTV, et Franceinfo a évoqué à son tour quatre interpellés.

Par la suite, la situation a légèrement dégénéré lorsqu'un camion de Radio France a été attaqué et ses vitres brisées. Un policier a été blessé par un jet de projectile.

Lire aussi:

Guy Georges pourrait être remis en liberté sous peu malgré ses nombreux viols et meurtres
«Sputnik V»: Poutine annonce l'enregistrement du premier vaccin contre le Covid-19 en Russie
Un incendie «d'une rare intensité» dans un immeuble de Vincennes, deux morts – images
Tags:
orchestre, investiture, manifestation, anniversaire, police, La France insoumise (LFI), Emmanuel Macron, Jean-Luc Mélenchon, Paris, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook