Ecoutez Radio Sputnik
    Le 2e arrondissement de Paris après une attaque au couteau (12 mai 2018)

    «Avec un couteau plein de sang»: l’attaque à Paris racontée par un témoin direct (vidéo)

    © Sputnik .
    France
    URL courte
    9018

    «L’agresseur a continué à marcher dans la rue, à taper sur les commerces, les mains pleines de sang avec son couteau dans la main gauche, et il a continué à chercher des victimes», l’employé d’un restaurant qui a été témoin de l’attaque au couteau à Paris raconte au micro de Sputnik les détails glaçants du drame.

    Jonathan, employé d'un restaurant coréen, était présent sur le lieu de l'attaque au couteau à Paris et a vu de ses propres yeux l'effroi et la terreur des personnes qui se sont retrouvées nez à nez avec l'auteur de l'attentat à l'arme blanche. Interrogé par Sputnik, l'homme livre d'une voix encore tremblante de peur les détails glaçants du drame.

    Ainsi, il évoque l'histoire de la femme qui est devenue une des premières victimes du terroriste.

    «Personne n'a rien compris, on était tranquillement en train de faire notre service, puis on entend quelqu'un crier, c'était une jeune femme, elle a crié et ensuite elle a essayé de rentrer dans le restaurant. L'agresseur est arrivé tout de suite derrière, il l'a agressée. Le compagnon de la femme a essayé de repousser l'agresseur. L'agresseur s'est mis à attaquer le compagnon de la jeune femme», a-t-il dit.

    Ensuite, le compagnon de la femme est allé en courant dans le restaurant voisin,  et tous les clients qui s'y trouvaient ont commencé à paniquer et à se réfugier dans un autre restaurant. Puis il est revenu vers sa copine, il l'a relevée et ils sont partis en courant dans l'autre sens, a expliqué Jonathan.

    «L'agresseur a continué à marcher dans la rue, à taper sur les commerces, les mains pleines de sang avec son couteau dans la main gauche et il a continué de chercher des victimes. Il avait l'air ailleurs», a-t-il poursuivi.

    Puis, le terroriste a fait tour du pâté de maisons, semant la terreur parmi les passants les passants qui fuyaient pour sauver leur vie.

    Les policiers sont arrivés en moins de 5 minutes, ils roulaient en voiture et cherchaient l'assaillant. Lorsque les agents des forces de l'ordre ont aperçu le terroriste, ils l'ont encerclé, selon l'interlocuteur de Sputnik.

    «Dès que la police est sortie de la voiture il a essayé de remettre des coups de couteau et c'est là qu'ils l'ont abattu, tout de suite après. Quand il a vu la police il a couru et essayé de  mettre des coups de couteau aux policiers», a partagé Jonathan.

    Samedi soir, un homme a tué une personne et en a blessé quatre autres dans le centre de Paris, avant d'être abattu par la police. L'attaque a été revendiquée par le groupe terroriste Daech*, la section antiterroriste du parquet de Paris a été saisie.

    Selon les éléments préliminaires de l'enquête relevés par des médias, l'assaillant est un Français né en Tchétchénie en 1997, ses parents sont actuellement en garde à vue.   

    Suite à l'attaque, le Président Macron a exprimé sa solidarité aux proches des victimes et a constaté que la République avait payé «une nouvelle fois le prix du sang». De même, il a remercié les forces de police qui ont réussi à maîtriser rapidement l'agresseur.

    *Organisation interdite en Russie    

     

    Lire aussi:

    Un homme agresse au couteau des passants à Paris, une opération de police en cours (vidéo)
    L'auteur de l’attaque au couteau à Paris aurait été fiché S
    Les premières secondes de l’attaque de Paris en vidéo
    Tags:
    attaque, témoignage, arme blanche, restaurant, victimes, terrorisme, Paris, France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik