France
URL courte
15571
S'abonner

Un obélisque, érigé en mémoire des soldats du corps expéditionnaire russe qui ont combattu sur le sol français aux côtés des Alliés pendant la Première Guerre mondiale a été inauguré le mardi 29 mai, à Aguilcourt dans le département d’Aisne.

Plus d'une centaine de personnes, dont des officiels français et russes, se sont rassemblées au pied du monument en granit, façonné en Russie et installé à quelques kilomètres de la commune d'Aguilcourt, au pied du mont Espin, haut lieu de combat au début de la bataille du Chemin des Dames en 1917.

«À la mémoire des soldats et des officiers du corps expéditionnaire russe ayant combattu sur le sol français en 1916-1918», peut-on lire sur l'obélisque.

Un monument en mémoire des soldats russes morts en 1917
© Sputnik . Irina Kalashnikova
Un monument en mémoire des soldats russes morts en 1917

Le monument a été réalisé par l'architecte russe Konstantine Fomine et il a été fabriqué en Russie.

«Il ne faut pas oublier l'Histoire et cet obélisque immortalise une séquence très importante de notre histoire commune», a déclaré Alexeï Mechkov, l'ambassadeur de Russie en France, au cours de la cérémonie d'hommage.

M.Mechkov a rappelé que «nombreux soldats russes sont morts dans ces champs pour rendre à l'Europe sa liberté».

«Aujourd'hui, lorsque nos militaires combattent contre notre ennemi commun qui est le terrorisme international, loin de leurs familles, nous nous souvenons de tous ceux qui sont morts dans cette lutte», a-t-il ajouté.

En parlant avec les journalistes après la cérémonie, Alexeï Mechkov a souligné que l'inauguration du monument était un évènement empli d'une grande émotion.

«Nous sommes sur le champs de bataille. C'est ici que nos soldats du corps expéditionnaire ont combattu dans une bataille très dure, 2.000 personnes sont mortes ici. Pour nous, c'était un devoir d'y ériger un monument. […] Je suis convaincu que ce monument sera visité non seulement par les Russes qui viennent ici mais aussi par les citoyens français qui apprécient vraiment la contribution de notre corps expéditionnaire», a-t-il relaté.

De son côté, Gérard Prévot, maire d'Aguilcourt, a rappelé qu'en 1917 l'empereur russe Nicolas II avait envoyé 40.000 soldats russes pour combattre aux côtés des Français.

Un monument en mémoire des soldats russes morts en 1917
© Sputnik . Irina Kalashnikova
Un monument en mémoire des soldats russes morts en 1917

Le 19 avril 1917, les troupes russes se lançaient à l'assaut des forces allemandes sur le mont Espin, faisant d'abord de nombreux prisonniers, avant d'être à leur tour dominées.

«Au final, seuls quelques hommes rejoindront les tranchées de départ. Bilan: 2.069 tués ou blessés, et plus de 450 disparus. […] Cette attaque méconnue représente le prix du sacrifice de ces soldats venus de si loin se battre pour notre liberté», a rappelé Gérard Prévot, cité par les médias.

«Plus de 1.200 soldats russes reposent encore ici sous vos pieds, ici au mont Epsin à Aguilcourt, loin de leur mère patrie», a-t-il conclu.

​Cette stèle a bénéficié de l'aide de la fondation russe de Saint André, de l'ambassade de la Fédération de Russie en France, du ministère français des Armées, de la préfecture de l'Aisne, du Conseil départemental de l'Aisne et de la commune d'Aguilcourt.

Lire aussi:

L’évolution des revenus de Jean Castex évaluée par Franceinfo
Ce pays européen a été désigné par la Chine comme possible point d’origine du coronavirus
La LDNA, mouvement pour la défense des Africains, espère la dissolution de l’Église catholique
Tags:
mémoire, soldats, hommage, guerre, Première Guerre mondiale, Alexeï Mechkov, France, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook