Ecoutez Radio Sputnik
    Alexis Kohler

    Perquisitions du ministère de l'Économie: les internautes commentent l’affaire Kohler

    © REUTERS / Benoit Tessier
    France
    URL courte
    12161

    L’affaire Kohler, qui a donné lieu mercredi à des perquisitions au ministère français de l’Économie, trouve un écho sur les réseaux sociaux. Des internautes discutent pour savoir si la plainte déposée contre le bras droit d'Emmanuel Macron peut embarrasser le Président ou bien si elle sera classée.

    Des perquisitions ont eu lieu mercredi au ministère français de l’Économie et des Finances dans le cadre de l'enquête qui vise Alexis Kohler, secrétaire général de l'Élysée et bras droit de Macron. 

    Les enquêteurs du Parquet national financier (PNF) ont perquisitionné les bureaux que M.Kohler avait occupés à Bercy entre 2012 et 2016. L'Elysée s’est refusé à tout commentaire quant à ces perquisitions, d’après les médias.

    L’évolution de l’affaire indigne de nombreux internautes qui expriment leur mécontentement sur Twitter.

    ​Certains ne cachent pas leur ironie en commentant l’enquête et la réaction de l’Élysée,…

    ​… dénoncent une collusion entre les intérêts des élites…

    ​…et soupçonnent que l’affaire sera étouffée comme d’autres par le passé.

    ​Mais il y a aussi ceux qui se félicitent des progrès de l’enquête.

    ​L’enquête avait été ouverte après la révélation des liens de M.Kohler avec les Aponte, la famille italienne propriétaire de l'armateur MSC, le numéro deux mondial du transport maritime. 

    M.Kohler n’est pas le premier responsable de l’équipe Macron à se retrouver au centre d’un scandale. Les internautes rappellent notamment l’affaire du chef de file des députés de la République en marche (LREM) Richard Ferrand.

    ​M.Ferrand a fait l'objet d'une véritable saga dans Le Canard enchaîné. L’ex-ministre de la Cohésion des territoires était alors déjà ciblé par une enquête préliminaire du parquet de Paris suite à une publication de l'hebdomadaire satirique.

    Les Mutuelles de Bretagne, que M.Ferrand avait un temps dirigées, ont été perquisitionnées en juin 2017 et l’ex-ministre a été interrogé par la police à Rennes le mois suivant. Mais cette première enquête a plus tard été classée sans suite.

     

    Lire aussi:

    Le Net devine ce que Macron fera au Vatican pour sa visite fin juin
    Poutine: la Russie et l'Europe doivent être ensemble, Moscou y est prêt
    L’ex-chancelier allemand Helmut Kohl est décédé
    Tags:
    Internet, enquête, Twitter, Alexis Kohler, France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik