Ecoutez Radio Sputnik
    Quand le patriotisme économique bat le pavé «Rue made in France»

    Quand le patriotisme économique bat le pavé «Rue made in France»

    © Photo. « Rue Made in France »
    France
    URL courte
    Mike Beuve
    10262

    Consommer 100% de produits fabriqués en France, c’est l’objectif de la «Rue made in France», qui a pris ses quartiers à Paris jusqu’au 15 juillet. Plus de 100 entreprises y présentent leurs produits aux visiteurs. Sputnik en a profité pour interroger Yves Jégo, qui présente à cette occasion son label certifiant le «vrai made in France».

    La «Rue du Made in France» a débarqué au 22 rue du Vertbois à Paris, jusqu'au 15 juillet 2018. à l'initiative de Françoise Naudet et Virginie Millet, plus de 100 entreprises françaises (mode, beauté, déco, alimentaire, art de vivre…) se sont installées dans deux concept-stores et cinq boutiques éphémères, afin d'exposer le savoir-faire hexagonal. Cet évènement inédit permet aux entreprises de rencontrer les consommateurs, mais également de découvrir le label Origine France Garantie (OFG). À cette occasion, Sputnik France a interrogé Yves Jégo, député UDI et président fondateur de l'association Pro France, à l'origine d'un label certifiant le «vrai made in France».

    Quand le patriotisme économique bat le pavé «Rue made in France»
    © Photo. « Rue Made in France »

    Sputnik France: pouvez-vous nous présenter en quelques mots le label Origine France Garantie?

    Yves Jégo: C'est une certification qui permet aux produits qui en bénéficient d'attester de leur origine française. C'est un descriptif simple, certifié par des organismes totalement indépendants qui permet aux consommateurs, à l'acheteur, de savoir si un produit est français ou s'il ne l'est pas.

    En 7 ans, ce sont plus de 600 entreprises qui ont fait la démarche pour obtenir le label Origine France Garantie pour leurs produits. Cela représente un très grand succès au regard du fait que nous n'avons pas beaucoup de moyens pour mieux faire connaître ce label. Ces entreprises ont fait une démarche volontaire afin de prouver qu'elles étaient bien françaises.

    Quelles sont les principales différences avec l'appellation «Made in France»?

    Quand le patriotisme économique bat le pavé «Rue made in France»
    © Photo. « Rue Made in France »

    Yves Jégo: Nous sommes plus exigeants que le «made in France». D'abord, lorsque vous voyez sur un produit marqué «made in France» ou «fabriqué en France», ça n'est contrôlé par personne. Le producteur peut tout seul, de sa propre initiative, apposer cette indication. La deuxième chose, c'est que les règles du code douanier qui régissent le «made in France» permettent, par exemple, à un produit en partie fabriqué au Maroc et qui serait terminé en France d'obtenir cette appellation. En revanche, pour être «Origine France garantie», il faut que le produit ait été fabriqué à 100% en France. Donc, nous sommes plus exigeants. D'autant plus exigeants que pour être «Origine France garantie», il faut le prouver, alors que pour être «made in France» il faut prendre l'initiative de l'écrire. Comme il y a très peu de contrôle des services de l'État, il y a beaucoup de produits sur lesquels il y a «produit en France» ou «made in France» qui en fait ne l'ont pas été.

    Quel est l'impact du label OFG sur le chiffre d'affaires des entreprises qui disposent de cette appellation?

    Yves Jégo: C'est à elles qu'il faut poser la question. Mais on a un taux de renouvellement très élevé. En effet, le label Origine France Garantie est donné et accordé à une entreprise pour une durée de trois ans et au bout de trois ans, elle doit recommencer la démarche pour poursuivre sa certification d'origine. On a un taux de renouvellement au bout de 3 ans de 90%! Je n'imagine pas qu'une entreprise renouvelle un processus de labellisation si ça ne lui servait à rien. Après effectivement, certaines entreprises nous donnent des chiffres entre 3 et 5% de ventes en plus lorsque l'on affiche clairement «Origine France garantie». C'est évidemment des résultats que je ne peux pas calculer moi-même, mais je constate que de plus en plus d'entreprises s'y mettent et quand elles ont le label, elles le renouvellent, c'est donc que c'est forcément utile.

    Quand le patriotisme économique bat le pavé «Rue made in France»
    © Photo. « Rue Made in France »

    De nombreux consommateurs souhaiteraient acheter Français, mais, à tort ou à raison, ils peuvent avoir l'image de produits plus chers que leur équivalent fabriqué en Chine, au Bangladesh ou encore en Roumanie. Comment casser ce préjugé et les encourager à passer à l'achat?

    Yves Jégo: D'abord, ce n'est pas forcément plus cher. Aujourd'hui, les grands équilibres se retrouvent. Ensuite, lorsque vous achetez Chinois, vous achetez trois fois en réalité, parce que la qualité est tellement difficile et aléatoire que vous êtes obligés de racheter le produit. Au fond, si vous achetez plusieurs fois un produit pas cher, vous finissez par payer très cher le service.

    Enfin, je constate que des produits fabriqués dans des pays «low cost» sont vendus beaucoup trop cher. Par exemple, si vous achetez une paire de chaussettes qui a été fabriquée en Chine, si vous la payez plus de 3 euros, c'est que vous vous êtes fait avoir, parce qu'en Chine, elle est vendue 1 € donc vous ne devriez jamais la payer 7, 8, 9 ou 12 euros. Acheter français, c'est l'emploi en France, c'est la qualité, donc on renouvelle moins souvent et c'est surtout éviter qu'on fasse sur votre dos des marges quelquefois scandaleuses.

    Finalement, le patriotisme économique n'est-il pas le meilleur moyen de créer et de préserver les emplois en France?

    Yves Jégo: On voit que les gens qui retiennent Origine France Garantie comme un de leurs critères d'achat, c'est à la fois un patriotisme économique, car ils savent qu'au fond quand vous achetez un produit Origine France Garantie, vous êtes sûrs de faire travailler des gens en France. C'est également une logique de circuit court, parce qu'un produit fabriqué en France fait moins de kilomètres qu'un produit fabriqué à l'autre bout de la planète, il y a une notion de développement durable tout à fait réelle. Enfin, c'est une mesure de traçabilité, le consommateur aujourd'hui veut savoir ce qu'il achète. Ce sont les trois raisons qui font choisir Origine France Garantie aux acheteurs.

    Lire aussi:

    Bordels «couronnés»: un label de qualité dans l’industrie du sexe?
    La diplomatie française parle enfin russe, sur son site et sur son compte Twitter
    TF1: le jour où l’embargo sera levé, la Russie aura appris à tout produire elle-même
    Tags:
    patriotisme, économie française, économie, produits alimentaires, consommation, magasin, entreprise, Paris, France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik